(c) Sirotti

Pascal Ackermann : « J’ai du mal à y croire »

Un weekend de rêve pour Pascal Ackermann (Bora). Le champion d’Allemagne a remporté, samedi, la Brussels Classic avant de dominer, dimanche, l’emballage final du GP de Fourmies. Un doublé qui n’avait jusqu’alors été réalisé qu’une seule fois, par Robbie McEwen.

« J’ai du mal à y croire. En fait, je suis juste sans voix. Je savais que j’étais en bonne forme, mais je ne m’attendais pas à gagner deux courses dans le même weekend, a déclaré Ackermann dans un communiqué publié sur le site de son équipe. Les gars ont fait un excellent boulot, ils ont couru très longtemps à l’avant du peloton. A la fin, nous avons réussi à dérouler notre plan parfaitement et je veux remercier mes coéquipiers pour leur soutien fantastique. »

A 24 ans, Pascal Ackermann a connu sa première victoire pro cette saison sur le Tour de Romandie, dont il a gagné la cinquième étape. Un déclic suivi par sept autres succès. Outre les deux victoires de ce weekend, il s’était auparavant imposé sur une étape du Dauphiné, deux du Tour de Pologne et avait levé les bras sur la Prudential Ride London ainsi que lors de l’épreuve en ligne de ses championnats nationaux.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour d’Algarve : La deuxième étape en direct commenté



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.