(c) Jan Brychta / Czech Tour

Lucas Hamilton signe un nouveau contrat avec Mitchelton-Scott

Après une première saison de rodage et d’apprentissage, Lucas Hamilton a passé un vrai cap cette saison au sein de l’équipe Mitchelton-Scott. Equipier modèle pour Simon Yates sur le Giro, qu’il a d’ailleurs conclu en 25e position, le jeune Australien a démontré de belles qualités de grimpeur tout au long de l’année et a d’ailleurs raflé la Semaine Coppi et Bartali, terminant également deuxième du Tour de République Tchèque (+ une victoire), sixième de l’Herald Sun Tour et quinzième du Tour du Pays Basque tout en soutenant Adam Yates et Mikel Nieve. À 23 ans seulement, il s’annonce donc comme l’avenir de la structure australienne qui lui a proposé un nouveau contrat, revalorisé, alors que l’existant ne venait à terme que fin 2020.

Hamilton est désormais lié jusqu’en 2021 avec Mitchelton-Scott, avec un rôle supposé grandissant au sein de l’équipe. “Je me plais beaucoup ici, a déclaré l’intéressé. Je suis ravi que l’équipe me prolonge pour une année supplémentaire, cela montre qu’ils ont confiance en moi et ça donne de la motivation. Cette année a probablement été la plus complète que j’ai réalisée en termes de courses dans ma carrière. J’ai fait toutes sortes de courses, certaines plus modestes où je pouvais viser moi-même un résultat et engranger quelques victoires, puis le Giro évidemment, achevant ainsi mon premier Grand Tour tout en essayant de garder cette régularité sur trois semaines et ce fut une bonne expérience.”

Le directeur sportif Matt White compte désormais beaucoup sur son jeune poulain : “C’est assurément une année exceptionnelle pour Lucas et nous pouvons certainement envisager un grand avenir pour lui. C’est la raison pour laquelle nous aimerions le garder sur le long terme dans l’équipe. Lucas a joué un rôle important dans de nombreuses courses au cours de la saison, à la fois en tant qu’équipier lors de son premier Grand Tour, mais également en remportant certaines courses plus petites. Il est clair qu’il a un grand potentiel et nous sommes sûrs qu’il est ici chez lui.”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.