EN DIRECT
(c) Tarteletto-Isorex

David Boucher prendra sa retraite en fin de saison

Passé professionnel en 2004, David Boucher est désormais prêt à refermer un gros chapitre de sa vie. En fin de saison, le Franco-Belge de bientôt 39 ans mettra en effet un terme à sa carrière de cycliste. Il l’a confirmé auprès de la Voix du Nord à la veille de sa première course de l’année, le Samyn, ce mardi. “J’aime encore m’entraîner et prendre le départ de courses, a-t-il assuré. Mais j’ai aussi fait le tour de la question. Je n’ai pas peur de l’après-carrière. Mais j’appréhende le temps qui s’accélère, et la dernière fois que j’accrocherai un dossard, cet automne. J’ai du mal à me dire que je ne me lèverai plus pour partir à l’entraînement. C’est un autre rythme de vie auquel je m’habitue progressivement depuis un an”.

Spécialiste des échappées, David Boucher a couru de nombreuses Classiques à l’avant, à l’instar de Paris-Roubaix et du Tour des Flandres. Il n’a toutefois jamais signé de résultats notables sur ces deux Monuments. À son palmarès, il compte une poignée de top 20 sur des semi-Classiques belges ainsi qu’un titre de champion de Belgique de contre-la-montre élites sans contrat, en 2017. Passé par Omega Pharma-Lotto et FDJ, il évolue depuis 2018 chez Tarteletto-Isorex, une équipe continentale.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Gabriel Rasch, directeur sportif d’Ineos, livre des nouvelles rassurantes de Geraint Thomas

Après avoir pointé du doigt la dangerosité du circuit final de la quatrième étape du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.