© Sirotti

Czech Cycling Tour : Toujours pas de Leopold König…

Sale saison pour le Tchèque Leopold König. Handicapé depuis le début d’année par une importante douleur à un genou, le coureur de Bora – Hansgrohe avait déjà dû renoncer à son premier grand objectif de l’année : Le Tour d’Italie. Et pour cause ! Il n’avait jusque là pris part qu’à un seul jour de course : une étape du… Challenge de Majorque, en février. Il n’avait même pas terminé. Après cette désillusion, la galère continue pour l’ancien Sky qui ne reprend qu’en juin, sur le Critérium du Dauphiné. Il réussit au moins à terminer deux étapes puis abandonne à la troisième. Plus récemment il a pris le départ de Clasica San Sebastian… qu’il a aussi abandonnée. Le Czech Cycling Tour, chez lui en République Tchèque, devait donc être sa reprise et son unique course avant La Vuelta, où il est censé être co-leader avec Rafal Majka. Mais l’équipe Bora – Hansgrohe vient de publier les huit noms qui s’aligneront au Czech Cycling Tour et König n’y est pas… Difficile donc de l’imaginer faire quoique ce soit sur le Tour d’Espagne voire même être aligné par son équipe (bien qu’il figure comme titulaire sur la liste des engagés). [MISE A JOUR 09/08/2017, à 11h18 : Leopold König n’apparait pas dans la liste définitive pour La Vuelta, lire ici]

König s’était révélé en 2013 en remportant une étape de La Vuelta au sommet d’Estepona. Il courrait alors pour l’équipe NetApp – Endura, ancêtre de Bora, dont la sélection était un peu critiquée. Avec cette victoire et une neuvième place au général final, il justifiait amplement la wild card de sa formation. L’année suivante, toujours avec la même équipe, il prend la septième place du Tour de France. La machine s’enclenche et il est recruté par Sky l’année suivante. Sa première tâche était d’épauler Richie Porte dans son objectif de remporter le Giro mais celui-ci abandonne et König se retrouve leader de substitution. Il fait mieux que sauver les meubles en prenant la sixième place finale. Il fera ensuite partie de l’armada Sky autour de Chris Froome sur le Tour de France. En 2016, il connaît une année plus compliquée même s’il manque de peu la victoire d’étape sur la très difficile arrivée de Llucena (Camins del Penygolosa). Il s’engage ensuite chez Bora – Hansgrohe pour une durée de trois ans. Retour aux sources donc. S’il était censé être leader sur le Tour, où il rêve de jouer sa carte personnelle depuis sa septième place en 2014, l’équipe change de plan et préfère que König vise le Giro et Majka le Tour. Au rythme actuel, ça pourrait bien être une saison blanche pour le Tchèque. C’est d’autant plus inquiétant que pour l’instant aucune solution ne semble être trouvée pour ce problème de genou. König s’est aussi fait remarquer en s’engageant en politique cette année, en faisant partie des 12 conseillers de Michal Horáček, un entrepreneur candidat à l’élection présidentielle tchèque de 2018.

Composition de l’équipe Bora – Hansgrohe pour le Czech Cycling Tour : Pascal Ackermann, Jan Barta, Erik Baska, Sam Bennett, Silvio Herklotz, José Mendes, Juraj Sagan, Michael Shwarzmann

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour d’Espagne : Le direct de la 7e étape (Vitoria-Gasteiz > Villanueva de Valdegovia)

Suivez le Tour d’Espagne 2020 en direct avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou tablette …

2 Commentaires

  1. “Retour aux sources”, au pluriel svp. Sinon il s’agirait d’un retour à la source.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.