(c) Sirotti

Bernhard Eisel a subi une opération au niveau du crâne

Bernhard Eisel va encore manquer quelques semaines de compétition. Absent des pelotons depuis sa chute sur Tirreno-Adriatico, l’Autrichien a récemment été diagnostiqué d’un hématome sous-dural chronique, au niveau du cerveau. Cela correspond, comme l’indique neurochirurgie-cedresà “une collection de sang dans l’espace sous-dural, c’est-à-dire entre la dure-mère (une des méninges, soit l’enveloppe du système nerveux) et l’encéphale”. Il est aussi précisé qu’il ne s’agit donc pas d’une hémorragie ou d’un hématome dans le cerveau”. Au fil des semaines, l’hématome grossit et finit par faire pression sur le cerveau. Dans un premier temps passé inaperçu, il s’est finalement révélé dans un IRM effectué récemment après qu’Eisel se s’est plaint de maux de tête insistants, qu’il pensait d’abord dus à certaines allergies.

Le coureur autrichien a donc, lundi, à la Clinique Privée Maria Hilf, subi une intervention du nom de “décompression chirurgicale” destinée à évacuer la collection de sang dans l’espace ciblé. L’opération s’est bien passée comme le souligne l’équipe du coureur, Dimension Data, et Eisel devrait être en mesure de reprendre l’entraînement sur home-trainer dans deux semaines. “Je veux d’abord revenir en bonne santé, prendre mon temps et quand les médecins me donneront le feu vert, j’évaluerai le meilleur moment pour revenir sur le vélo, a indiqué le principal intéressé. J’adore toujours faire du vélo mais c’est quelque chose d’important qui vient d’arriver à mon corps. Si vous endurez une opération sur votre cerveau, cela vous fait forcément réfléchir à deux fois, mais pour le moment, je vais suivre les recommandations des médecins de notre équipe. En ce moment, je me sens bien et j’ai hâte de quitter l’hôpital et de passer du temps avec ma famille.”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Pascal Ackermann : « Je me suis enlevé beaucoup de pression »

Pascal Ackermann était encore le plus fort, ce dimanche, à l’arrivée de la Clásica de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.