(c) Sirotti

Quatre ans de suspension pour Jaime Rosón

Si ce n’est peut-être pas un adieu, c’est toutefois un sacré au revoir que doit aujourd’hui effectuer Jaime Rosón au cyclisme professionnel. Suspendu provisoirement en juin 2018 suite à la découverte d’anomalies dans son passeport biologique datant de janvier 2017, l’Espagnol de 26 ans s’est vu infliger une peine de quatre ans de suspension par l’Union Cycliste Internationale. La structure Movistar informe ce vendredi avoir été notifiée de cette décision, rappelant que l’anomalie en question a été détectée dans une période où Jaime Roson évoluait encore pour la Caja Rural-Seguros RGA.

À la lumière de ce verdict, la Movistar rompt ainsi le contrat jusque là suspendu avec l’intéressé.

Passé chez Movistar en 2018, Jaime Roson aura tout de même eu le temps de remporter le Tour d’Aragon mais aussi de finir dans le top-10 de Tirreno-Adriatico et du Tour d’Algarve avant sa suspension. Auparvant, avec Caja Rural-Seguros RGA, il s’était signalé en s’imposant sur le Tour de Turquie ou bien sur le Tour de Croatie.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Pays Basque 2021 : Le direct de la 4e étape

Avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou tablette, accéder à un calendrier très fourni de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.