Cyclo-cross – Superprestige#6 (Diegem) : Mathieu van der Poel malgré une chute provoquée par un signaleur

Si Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) remporte sa sixième victoire en six manches sur le Superprestige, ça n’a pas été de tout repos. D’une parce que le Néerlandais a complètement loupé son départ, de deux parce que même une fois qu’il avait tout remonté et était parti pour un long solo en tête, il a violemment heurté un signaleur. Finalement, le Champion d’Europe est parvenu à reprendre le dessus sur Michael Vanthourenhout (Marlux – Bingoal) qui aura mené une belle course et prend une superbe deuxième place. Toon Aerts est troisième alors que Wout van Aert échoue à la cinquième place après un départ catastrophique.

Comme à Namur, Wout van Aert loupe complètement son départ en clipsant mal et se retrouve rapidement à hauteur de la… trentième place ! Catastrophe pour le Champion du Monde, d’autant que Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) aussi a loupé son départ. Il est pour sa part au delà de la quinzième place. L’homme fort de ce début de course est Lars van der Haar (Telenet – Fidea) qui a pris le meilleur départ devant Toon Aerts (Telenet – Fidea).

Devant cette situation inédite, sans Van der Poel, sans Van Aert, Aerts comprend qu’il faut sauter sur l’occasion et attaque, alors que le Champion d’Europe commence déjà à remonter. Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) mène la chasse devant Michael Vanthourenhout (Marlux – Bingoal). Aerts ne parvient toutefois pas à creuser alors que Van der Poel remonte déjà à hauteur de la dixième place, au contact avec la tête de course. Pour Van Aert, c’est plus compliqué mais pour l’instant ça reste groupé en tête et donc le retard du Champion du Monde ne grandit pas trop vite.

Un groupe de huit finit tout de même par se constituer en tête avec : Sweeck, Aerts, Vanthourenhout, Van der Haar, Daan Soete (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice), Tim Merlier (Crelan – Charles), Quinten Hermans (Telenet – Fidea) et Van der Poel qui remonte vite dans le groupe et se retrouve rapidement en tête du groupe précédé de peu par Vanthourenhout. Van Aert est lui aux alentours de la vingtième place à environ 20”. Après moins de 15′ de course, Van der Poel a repris Vanthourenhout en tête de course et ne tarde pas à accélérer mais le coureur de Marlux – Bingoal résiste.

Dans le sable, un peu avant les 20′ de course, Van der Poel prend naturellement le dessus sur Vanthourenhout et commence là son solo. Pour Van Aert, bien plus loin derrière, la tâche est compliquée. Il remonte doucement place par place mais se retrouve parfois pris dans de petits accrochages sur les parties techniques où certains coureurs font des erreurs et reperd le temps gagné.

Alors qu’en tête on s’attend à un nouveau long solo de Van der Poel, un événement inattendu survient puisque le Champion d’Europe heurte tête la première un signaleur qui était trop avancé sur le parcours. Van der Poel est projeté hors de son vélo. Il met un peu de temps à repartir et se tient le cou. Vanthourenhout repasse devant naturellement mais Van der Poel est survolté une fois de retour en selle et revient en un rien de temps sur le Belge. Le Néerlandais reste un temps dans la roue de Vanthourenhout avant de passer devant mais sans attaquer. Derrière le duo de tête, Lars van der Haar est seul en poursuite à une quinzaine de secondes et à 25” on retrouve un gros groupe de poursuite désormais mené par Wout van Aert.

À la demie heure de course, Van der Poel a retrouvé ses esprits et place une accélération progressive mais tranchante. Vanthourenhout s’accroche un temps mais ne peut plus suivre rapidement. 10′ plus tard, Van der Poel mène par 10” sur Vanthourenhout et 40” sur Van der Haar, qui est sur le point d’être rejoint par Wout van Aert et Toon Aerts.

Dans le trio se disputant la troisième marche du podium Van Aert semblait le plus fort mais c’est finalement Aerts qui parvient à s’isoler lors de l’avant dernier tour. Le Champion du Monde ne peut pas réagir, le réservoir est vide. Il finira même par laisser Van der Haar allait prendre la quatrième place.

Mathieu van der Poel remporte sa vingtième victoire de la saison, finissant avec un cuissard déchiré à hauteur de la hanche droite, déchirure qui n’a pas été provoquée par la chute due au choc avec le signaleur. Vanthourenhout est deuxième et Aerts complète le podium.


 

Classement :
1. Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) en 1h03’56
2. Michael Vanthourenhout (Marlux – Bingoal) à 14”
3. Toon Aerts (Telenet – Fidea) à 39”
4. Lars van der Haar (Telenet – Fidea) à 43”
5. Wout van Aert à 56”
6. Kevin Pauwels (Marlux – Bingoal) à 1’05
7. Quinten Hermans (Telenet – Fidea) à 1’12
8. Joris Nieuwenhuis (Sunweb Development) à 1’22
9. Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) à 1’29
10. Jens Adams (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) à 1’34

Classement général du Superprestige :
1. Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) – 90pts
2. Toon Aerts (Telenet – Fidea) – 80pts
3. Wout van Aert – 66pts
4. Lars van der Haar (Telenet – Fidea) – 65pts
5. Michael Vanthourenhout (Marlux – Bingoal) – 40pts
6. Jens Adams (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) – 40pts
7. Quinten Hermans (Telenet – Fidea) – 40pts
8. Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) – 40pts
9. Tom Meeusen (Corendon – Circus) – 38pts
10. Gianni Vermeersch (Steylaerts – 777) – 37pts

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.