Cyclo-cross – Superprestige#5 (Zonhoven) : Mathieu van der Poel seul au monde

Le suspense aura duré… 3 minutes ! Sur un parcours aussi technique, le départ était primordial et même si Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) n’a pas pris le meilleur envol, il a réussi à se porter très rapidement en tête de course et à distancer le reste de la meute, au sein de laquelle Wout van Aert a mis du temps à remonter. Une chute dans le final ne privera pas Mathieu van der Poel de la victoire. Wout van Aert prend la deuxième place et Toon Aerts (Telenet – Fidea), fortement pénalisé par un incident mécanique dans l’avant dernier tour, monte sur la troisième marche du podium. 

La bataille pour le sprint du départ est naturellement hautement disputée. Laurens Sweeck (Pauwels  Sauzen – Vastgoedservice) vire en premier mais à pleine vitesse et sort trop large. C’est finalement Tim Merlier (Crelan – Charles) qui prend le premier la tête devant Lars van der Haar (Telenet – Fidea). Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) est en quatrième position, alors que Wout van Aert est lui beaucoup plus loin et c’est un vrai handicap pour le Champion du Monde qui évolue autour de la dixième place. Mathieu van der Poel saute sur la première occasion pour remonter en tête du groupe et trouve la roue de son frère, David van der Poel (Corendon – Circus). Tom Meeusen (Corendon – Circus) suit… Trois Corendon – Circus en tête ! La course vient juste de commencer. Et derrière les trois coureurs de tête, l’écart est creusé. Lars van der Haar mène le gros groupe de poursuite où van Aert n’évolue qu’à la cinquième place. Mais il y a déjà près de 10” entre le trio de tête et le reste du groupe.

Mathieu van der Poel comprend vite  l’énorme avantage qu’il a déjà pris et accélère, se délestant ainsi de ses deux équipiers. Seul la moitié d’un tour a été couvert que Mathieu van der Poel est déjà loin devant. Contrairement à la course féminine, il n’y a ni chute, ni incident particulier à déplorer dans le premier tour. À la fin de celui-ci, le Champion d’Europe compte déjà… 15” d’avance ! Le groupe derrière lui est composé de Tom Meeusen et David van der Poel qui ont été repris par Lars van der Haar, Wout van Aert, Toon Aerts (Telenet – Fidea) et Jens Adams (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice).

Dans le deuxième tour, le groupe de poursuite perd David van der Poel et Tom Meeusen. Ils ne sont donc plus que quatre. Au même moment Tom Pidcock (TP Racing) est victime d’une chute spectaculaire dans le sable mais visiblement sans conséquence. À la fin du deuxième tour, le groupe de poursuite s’est enrichi de la présence de Quinten Hermans (Telenet – Fidea)… mais pointe à plus de 30” ! Après un départ poussif, van Aert parvient finalement à prendre la tête du groupe de poursuite. Seul van der Haar et Aerts peuvent suivre mais déjà à 40”.

À la fin du quatrième tour, van Aert a fait exploser le groupe de poursuite. Il pointe à 36” de van der Poel, alors que Aerts est à 42”, van der Haar à 52”, Vanthourenhout à 1’10 et un trio avec Quinten Hermans, Gianni Vermeersch (Steylaerts – 777) et Jens Adams (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) à 1’16.  La course évolue sans grands développements ensuite. À quatre tours de l’arrivée, Aerts parvient à revenir sur van Aert mais ensemble ils pointent à 50” du leader. À 15′ de la fin l’écart passe même à la minute. Van der Haar évolue seul à 1’40 pour sa part.

Dans l’avant dernier tour, un événement inattendu survient. Dans le virage à 360° dans le sable, van der Poel heurte la barrière placée à l’intérieur du virage et chute, passant par dessus le vélo mais à faible allure. Il revient vite dans la course. À l’amorce du dernier tour, il conserve 40” d’avance sur van Aert, désormais seul. Car au même endroit et même tour que la chute de van der Poel, Aerts est victime d’un saut de chaîne. Il passera un long moment à tenter de réparer, le sable accumulé rendant la tâche compliquée.

Mathieu van der Poel s’impose sans encombre. Wout van Aert et Toon Aerts terminent deuxième et troisième.

Classement :
1. Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) en 1h00’33
2. Wout van Aert à 43”
3. Toon Aerts (Telenet – Fidea) à 1’35
4. Lars van der Haar (Telenet – Fidea) à 2’03
5. Jens Adams (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) à 2’22
6. Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) à 2’24
7. Joris Nieuwenhuis (Sunweb Development) 2’28
8. Gianni Vermeersch (Steylaerts – 777) à 2’48
9. Tom Meeusen (Corendon – Circus) à 2’53
10. Michael Vanthourenhout (Marlux – Bingoal) à 3’09

Classement général du Superprestige :
1. Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) – 75pts
2. Toon Aerts (Telenet – Fidea) – 67pts
3. Wout van Aert – 55pts
4. Lars van der Haar (Telenet – Fidea) – 53pts
5. Tom Meeusen (Corendon – Circus)  – 37pts
6. Gianni Vermeersch (Steylaerts – 777) – 36pts
7. Jens Adams (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) – 34pts
8. Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) – 30pts
9. Quinten Hermans (Telenet – Fidea) – 29pts
10. Michael Vanthourenhout (Marlux – Bingoal) – 26pts

 

 

 

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Pascal Ackermann : « Je me suis enlevé beaucoup de pression »

Pascal Ackermann était encore le plus fort, ce dimanche, à l’arrivée de la Clásica de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.