Cyclo-cross – DVV Trofee#6 (GP Sven Nys) : Mathieu van der Poel malgré une chute et une crevaison

Malgré l’absence de Wout van Aert, la tâche n’aura pas été simple pour Mathieu van der Poel (Corendon – Circus). Tombé dans le premier tour, il aura dû faire une belle remontée, seulement deux jours après son compliqué mais victorieux Azencross (lire ici). Une fois en tête, parti pour son traditionnel long solo à l’avant, le Champion d’Europe a évité miraculeusement une chute à haute vitesse dans la nouvelle descente avec les sauts, suite à une crevaison. Toutefois, il n’y a toujours rien qui parvienne à stopper la route de la victoire pour le Néerlandais. Toon Aerts (Telenet – Fidea) aura tout fait pour tenter de conserver sa première place au classement général du DVV Verzekeringen Trofee mais, malgré la victoire assurée, Van der Poel a livré un sprint final très puissant dans la dernière ligne droite pour s’assurer de prendre la tête du classement.

Toon Aerts (Telenet – Fidea) prend le meilleur départ alors que dans la ligne droite de départ, Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) se laisse débordé mais grâce aux premiers virages, il parvient aisément à revenir à la quatrième place. Dans ces virages, une chute jette au sol Michael Vanthourenhout (Marlux – Bingoal) et Gianni Vermeersch (Steylaerts – 777). La chute a provoqué des écarts dans le peloton et les deux coureurs repartent bons derniers. À l’avant , Van der Poel prend rapidement la tête mais presque aussitôt, il chute dans un virage à droite. Van der Poel se relève assez vite mais son vélo a heurté un poteau délimitant le parcours. Le Néerlandais doit repositionner son guidon, puis sa selle avant de repartir à pied. Lorsqu’il remonte sur son vélo, il doit s’arrêter de nouveau pour remettre sa chaine. Le Champion d’Europe reprend la marche aux alentours de la vingtième place mais devra aussi passer aux stands pour changer de vélo.

En tête Jens Adams (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) a pris un avantage mais il tombe à son tour dans un virage à 360°. Il repart en tête mais son écart est quasiment annihilé. À la fin du premier tour, on retrouve un trio en tête avec Adams, Aerts et Corné van Kessel (Telenet – Fidea). Van der Poel est lui à hauteur de la seizième place à 13” de la tête. Elie Iserbyt (Marlux – Bingoal) et Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) font la jonction en tête alors que Van der Poel remonte un à un les concurrents. Aerts parvient à prendre les 15” de bonifications mais dans la foulée, il perd quelques longueurs dans un passage aux stands un peu confus. En tête, Iserbyt tente sa chance mais Mathieu van der Poel revient peu à peu… jusqu’à la deuxième place. À la fin du deuxième tour Van der Poel est déjà seul à l’avant avec 1” d’avance sur Iserbyt et 3” sur Aerts et Van Kessel.

En tête Van der Poel est parti pour un nouveau numéro solo alors que derrière Iserbyt a été repris par Aerts et Van Kessel. Ils évoluent rapidement à 10” puis à près de 20”… Juste derrière ce trio, on retrouve Laurens Sweeck à quelques mètres puis un peu plus loin, un groupe plus conséquent avec Tom Pidcock (TP Racing), Tom Meeusen (Corendon – Circus), Kevin Pauwels (Marlux – Bingoal), Michael Boroš (Corendon – Circus), Lars van der Haar (Telenet – FIdea) et Vanthourenhout, qui a fait un sacré retour également.

On est à près de 30′ de course, Van der Poel est parti pour un nouveau numéro mais il perd l’équilibre dans la section des sauts en descente. Le Champion d’Europe semble bien parti pour une chute à haute vitesse mais le Néerlandais réussit un magnifique sauvetage en se projetant hors de son vélo pour retomber sur ses pieds et contrôler sa bicyclette. Un peu plus tard il passe les planches à pied. L’explication est simple : crevaison roue avant pour Van der Poel. Il parviendra à rejoindre les stands à vélo sans perdre trop de temps.

Dans la bataille pour la deuxième place, Toon Aerts a réussi à prendre un peu d’avance sur Van Kessel, Iserbyt et Sweeck, dès l’avant dernier tour. Avec les 15” de bonification prises précédemment et son avance restante de 11” au général, le Belge sait qu’il ne doit pas concéder plus 26” sur la ligne d’arrivée. Il donne tout dans le dernier tour mais Van der Poel, contrairement à ses habitudes, ne baisse pas l’allure. Le Néerlandais livre même un très gros sprint dans la ligne droite finale. Van der Poel gagne, Aerts échoue à 34”, soit 8” de trop. Laurens Sweeck complète le podium.

Classement :
1. Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) en 55’30
2. Toon Aerts (Telenet – Fidea) à 34”
3. Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) à 49″
4. Elie Iserbyt (Marlux – Bingoal) à 54″
5. Corné van Kessel (Telenet – Fidea) à 54”
6. Kevin Pauwels (Marlux – Bingoal) à 57″
7. Tom Meeusen (Corendon – Circus) à 1’08
8.  Tom Pidcock (TP Racing) 1’10
9. Michael Vanthourenhout (Marlux – Bingoal) à 1’31
10. Lars van der Haar (Telenet – Fidea) à 1’42

Classement général du DVV Verzekeringen Trofee :
1. Mathieu van der Poel (Corendon – Circus) en 6h01’09
2. Toon Aerts (Telenet – Fidea) à 8”
3. Michael Vanthourenhout (Marlux – Bingoal) à 4’18
4. Laurens Sweeck (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) à 5’03
5. Tom Meeusen (Corendon – Circus) à 6’08
6. Lars van der Haar (Telenet – Fidea) à 6’48
7. Corné van Kessel (Telenet – Fidea) à 7’08
8. Jens Adams (Pauwels Sauzen – Vastgoedservice) à 9’50
9. Kevin Pauwels (Marlux – Bingoal) à 11’08
10. Wout van Aert à 13’19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.