(c) Deceuninck - Quick-Step / Sigfrid Eggers

Déjà un podium pour Remco Evenepoel …

Ce n’est pas une victoire, ce n’est pas non plus un podium d’étape, ni même un top-10, mais pour son deuxième jour de course chez les professionnels, à 19 ans (fêtés le 25 janvier), faut-il le rappeler, Remco Evenepoel a déjà reçu les honneurs d’une cérémonie protocolaire. C’était donc hier soir, au terme de la seconde étape du Tour de San Juan. Après un final musclé, durci par une bosse courte mais intense, le prodige belge est parvenu à passer au sommet avec le premier peloton. Et pendant que son coéquipier Julian Alaphilippe s’en allait rafler la victoire, lui passait la ligne en quinzième position. Une performance qui lui a valu de revêtir … le maillot vert de meilleur jeune.

Le double champion du monde juniors n’aura donc pas mis bien longtemps pour se faire remarquer. “On a fait exactement ce qu’on voulait faire, a-t-il d’abord souligné auprès du Het Nieuwsblad. On voulait gagner avec Julian et c’est ce qu’on a fait. C’est une journée parfaite pour nous. Ce n’était pas franchement le type de montée que j’apprécie, ça allait très vite, c’était très dur pour moi, mais j’ai donné tout ce que j’avais. J’ai vraiment pioché pendant un kilomètre. C’est la première fois que j’ai dû m’employer autant, mais ça s’est bien passé. Ensuite, je n’avais rien à faire si ce n’est suivre dans le peloton. Ce maillot de leader est une belle récompense.”

Au classement des jeunes, il devance le Suisse Gino Mader (Dimension Data), lui aussi néo-pro, et accessoirement double vainqueur d’étapes sur le Tour de l’Avenir 2018. Les deux hommes devraient se tirer la bourre ce mardi à l’occasion du contre-la-montre de 12 kilomètres. “Je vais essayer de tirer le maximum de ce chrono et on verra ce que cela donne au classement. En tout cas, je veux défendre mon maillot”,  a conclu Evenepoel, dont les sept chronos chez les juniors l’an passé se sont soldés soit par une victoire – à 5 reprises – soit par une deuxième place – deux fois -.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Bardiani-CSF boucle son mercato avec trois prolongations

Après un mercato riche de dix arrivées, Bardiani-CSF en termine avec trois prolongations. L’équipe italienne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.