Crédits photo : (c) Mario Stiehl

La région de Murcie coupe la subvention du Tour de Murcie

C’est un sacré coup dur pour le Tour de Murcie. La Région de Murcie n’a pas voté la subvention de 20 000€ allouée à l’épreuve et ce dès 2018, selon l’agence EFE. Francisco Guzmán, le directeur événementiel de l’épreuve indique que cela représentait 30% du budget et bien sûr, à moins d’un mois et demi de l’épreuve, pas simple de se retourner. L’organisation ne parle pas pour autant d’annulation, l’épreuve 2018 devrait bien avoir lieu. Mais le Tour de Murcie, couru de manière ininterrompue depuis 1981, va devoir palier à ce manque pour les éditions suivantes. L’organisation a demandé une entrevue avec Adela Martínez-Cachá, le Ministre de la Jeunesse, de l’Education et des Sports de la région de Murcie.

Pour l’heure la raison du retrait de la région dans le financement de l’épreuve n’a pas été dévoilé, ni même à l’organisation. Cependant ces derniers mois, le Tour de Murcie a affirmé avoir fait une demande pour une subvention de 35 000€, soit 15 000€ de plus que d’habitude. La raison de cette augmentation était la volonté de l’organisation d’ajouter un deuxième jour de course. On parler au début d’un contre-la-montre (lire ici). Puis plus tard, il était question d’une épreuve féminine (lire ici). L’absence de projet clair et la facilité de l’organisation à parler dans la presse de sa demande de fonds publics additionnels n’a peut-être pas plu au pouvoir politique, qui a jusqu’ici toujours soutenu l’épreuve.

Le Tour de Murcie est une course d’un jour, qui se déroulera le samedi 10 février prochain. C’est la course régionale d’Alejandro Valverde (Movistar), qui l’a remporté cinq fois et est le vainqueur sortant. Son point fort, c’est le passage par le Collado Bermejo, qu’on a pu voir aussi sur la dixième étape de la dernière Vuelta. Dix huit équipes dont cinq WorldTour ont confirmé leur présence sur l’édition 2018. Valverde défendra bien entendu son titre. Le départ sera donné à Beniel et l’arrivée sera, comme traditionnellement, à Murcie (lire ici). Le lendemain de l’épreuve, il y aura le GP Costa de Almería (lire ici), dévolu pour sa part aux sprinters.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.