(c) Sirotti

Vuelta : Ben King au bout de l’échappée

La quatrième étape du Tour d’Espagne proposait ce mardi une première arrivée en altitude, au sommet de la montée d’Alfacar (12,4km à 5,4%) qui culmine à 1440 mètres. Auparavant, un autre col de première catégorie était à escalader.
Une échappée de neuf coureurs anime la course et compte jusqu’à 10 minutes d’avance à 40 kilomètres de l’arrivée. Personne ne roule au sein du peloton et les fuyards vont se disputer la gagne de l’étape. Sortis dans l’ultime ascension, Ben King (Dimension Data) et Nikita Stalnov (Astana) passent ensemble sous la flamme rouge. King se montre le plus fort au sprint et remporte l’étape. Stalnov est deuxième. Seul en poursuite, Pierre Rolland (EF-Drapac) doit se contenter de la troisième place. 

Un groupe de huit coureurs se dégage dès le départ réel. Nikita Stalnov (Astana), Jelle Wallays (Lotto Soudal), Ben King (Dimension Data), Pierre Rolland (EF-Drapac), Lars Boom (LottoNL-Jumbo), Oscar Cabedo (Burgos-BH), Luis Angel Maté (Cofidis) et Aritz Bagües (Euskadi-Murias) forment l’échappée du jour. Ils sont vite pris en chasse par Ben Gastauer (AG2R) qui parvient à faire la jonction. Ils se retrouvent donc à neuf coureurs pour ouvrir la route et prennent rapidement un avantage important.

L’échappée arrive au pied de la première des deux difficultés répertoriées du jour avec 4’04” d’avance sur le peloton. L’Alto de la Cabra Montés (1ère catégorie) est long de 15,7 kilomètres avec une pente moyenne de 5,9%. L’ascension est le terrain d’une première bataille entre Maté et Rolland, les deux leaders du classement de la montagne, tous deux échappés lors des deux étapes précédentes. Les fuyards travaillent bien dans la montée et font augmenter l’écart. Maté passe en tête du grimpeur devant Gastauer et Rolland. Il s’assure ainsi de porter le maillot de la montagne une journée de plus. Au sommet, le peloton accuse sept minutes de retard sur l’échappée.

La première difficulté du jour passée, le peloton continue de rouler à un train très peu soutenu. Personne ne se dévoue pour mener la poursuite. L’échappée en profite pour prendre une avance supérieure à neuf minutes. Les fuyards attaquent les 50 derniers kilomètres avec 9’15” de marge et sont partis pour se disputer la victoire d’étape. Ben King et Ben Gastauer sont tous deux placés au général, respectivement à 4’33” et 5’06”. Ils menacent donc le maillot rouge de Michal Kwiatkowski. Pourtant, l’écart continue d’augmenter : les hommes de tête comptent près de dix minutes d’avance à 39 unités du but.

La situation n’évolue pas et les neuf hommes de tête arrivent ensemble au pied de la montée d’Alfacar (12,4km à 5,4%) avec plus de 9’30” d’avance. La course se décante enfin à ce stade : les hommes de tête s’attaquent, Wallays, King et Stalnov partent ensemble. Ils sont pris en chasse par Rolland et Maté. Le Français épuise son rival et reprend seul Wallays qui s’est fait distancé de la tête. Il se lance alors en solitaire à la poursuite du duo Stalnov-King qui ouvre la route. Derrière eux, le peloton accélère enfin sous l’impulsion de la LottoNL-Jumbo. Ilnur Zakarin (Katusha) et Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) sont notamment distancés.

Pierre Rolland ne parvient pas à recoller sur le duo de tête qui arrive sous la flamme rouge avec 15″ d’avance. Ben King règle Nikita Stalnov au sprint pour remporter l’étape, Rolland termine troisième non loin. Au sein du groupe des favoris, Simon Yates (Mitchelton-Scott) parvient à partir seul dans le final, il est pris en chasse par Emanuel Buchmann (Bora). Les deux hommes prennent les 8e et 9e places de l’étape avec respectivement 21 et 17 secondes d’avance sur le reste du groupe maillot rouge. Michal Kwiatkowski (Sky) s’est retrouvé isolé dans l’ultime ascension mais a réussi à tenir, conservant son maillot de leader pour sept petites unités.

Le top 10 de l’étape : 
1. Ben King (Dimension Data) en 4h33’12”
2. Nikita Stalnov (Astana) à 2″
3. Pierre Rolland (EF-Drapac) à 13″
4. Luis Angel Maté (Cofidis) à 1’08”
5. Ben Gastauer (AG2R) à 1’39”
6. Jelle Wallays (Lotto Soudal) à 1’57”
7. Oscar Cabedo (Burgos-BH) à 2’24”
8. Simon Yates (Mitchelton-Scott) à 2’48”
9. Emanuel Buchmann (Bora) à 2’50”
10. Miguel Angel Lopez (Astana) à 3’07”

Le top 10 du général : 
1. Michal Kwiatkowski (Sky) en 13h47’19”
2. Emanuel Buchmann (Bora) à 7″
3. Simon Yates (Mitchelton-Scott) à 10″
4. Alejandro Valverde (Movistar) à 12″
5. Wilco Kelderman (Sunweb) à 25″
6. Ion Izagirre (Bahrain-Merida) à 30″
7. Tony Gallopin (AG2R) à 33″
8. Nairo Quintana (Movistar) à ”
9. Steven Kruijswijk (LottoNL-Jumbo) à 37″
10. Enric Mas (Quick-Step) à 42″

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

VeloPro.fr change provisoirement de formule

Cela fait maintenant 5 saisons que VeloPro.fr vous propose tous les jours un suivi continu …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.