Tosh Van der Sande : « Je suis battu par le plus fort »

Intrinsèquement moins rapide que Sam Bennett, Fabio Jakobsen ou autres John Degenkolb et Max Walscheid, Tosh Van der Sande a logiquement, et crânement, tenté sa chance dans la butte du dernier kilomètre, ce samedi, sur la Vuelta. Auteur d’une belle accélération à 400 mètres du but, le coureur de la Lotto-Soudal a laissé sur place un paquet de coureurs, mais pas Maximiliano Richeze (Deceuninck-Quick Step) et encore moins Sam Bennett (Bora-hansgrohe). Sur le replat final, il a ainsi vu le champion d’Irlande lui passer devant à toute vitesse sans pouvoir répondre. Egalement dépassé par Richeze, Van der Sande a donc dû se contenter de la troisième place, comme il y a quelques jours à Igualada.

« J’avais dit avant que si j’avais les jambes, j’essaierais à 500-600 mètres de la ligne, a commenté le Belge de 28 ans peu après son passage sur la ligne. J’ai vu que Max Richeze était bien, puis, dans les 300 derniers mètres, Sam Bennett m’a dépassé et il était juste le plus fort. Je suis à nouveau battu par le plus fort, je n’ai rien à regretter. La chute s’est produite juste sur ma gauche, je l’ai vu brièvement car j’étais déjà dans mon effort et j’ai réussi à l’éviter assez facilement. Mais la chute n’a rien changé pour moi. Celui qui avait les meilleures jambes a gagné aujourd’hui. Il n’y a pas de quoi être déçu. J’ai fait de mon mieux et quand on est battu ainsi, il n’y a aucune raison de l’être. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Isaac Canton passe pro chez Burgos-BH

Burgos-BH fait confiance aux jeunes pour 2020. Après les arrivées de Carlos Canal (18 ans) …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.