(c) ASO / Photo GomezSport

Tadej Pogacar : « Tellement heureux que je n’ai pas les mots »

Tadej Pogacar a signé un nouveau coup d’éclat, ce vendredi, dans l’ascension finale de Los Machucos. Après une tentative de Nairo Quintana, le plus jeune coureur engagé sur cette Vuelta a fait exploser le groupe des favoris. Seul le maillot rouge Primoz Roglic a pu suivre son changement de rythme sur un passage à 20%. Le coureur de bientôt 21 ans a ensuite roulé en tête jusqu’au bout, son aîné ne lui contestant pas la victoire. Pogacar s’offrait alors, pour son premier Grand Tour, un deuxième succès de prestige après celui acquis, la semaine dernière, à Cortals d’Encamp.

Lire aussi > Primoz Roglic : « Une grande journée pour le cyclisme slovène »

« Je ne peux pas croire que c’est ma deuxième victoire d’étape pour mon premier Grand Tour. Je suis extrêmement heureux, tellement heureux que je n’ai pas les mots. Au départ, je ne pensais pas que je me sentirais aussi bien dans la dernière ascension. Je voulais juste survivre à cette journée, détaillait le nouveau leader du classement des jeunes. Je voulais juste ne pas perdre trop de temps et à la fin ça a été une grande journée pour moi. Quand j’ai entendu à la radio que personne ne nous suivait avec Primoz, j’ai compris que c’était une belle opportunité. C’est difficile de lutter contre lui, il est très fort. Donc je suis vraiment heureux de ce que j’ai fait aujourd’hui. »

Son coup de force lui offre la troisième place du classement général. Pogacar pointe désormais à 3’01” de son compatriote. Surtout, il approche à 36 secondes de la deuxième place d’Alejandro Valverde. « Je ne pense pas pouvoir gagner la Vuelta, Primoz s’accroche vraiment au maillot rouge. C’est mon premier Grand Tour, je ne sais pas comment je vais réagir. Ces deux semaines ont été parfaites pour moi. J’espère pouvoir continuer comme ça. Je veux être au côté de Primoz à Madrid, avec le maillot blanc et le top 5 ou peut-être le top 3 au général. Je pense que c’est possible, je vais faire de mon mieux et espérer ne pas avoir de mauvais jour. »

Sa réaction à l’arrivée :

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Bardiani-CSF boucle son mercato avec trois prolongations

Après un mercato riche de dix arrivées, Bardiani-CSF en termine avec trois prolongations. L’équipe italienne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.