(c) Sirotti

Nikias Arndt : « Vraiment heureux de gagner à nouveau »

Nikias Arndt attendait de lever les bras depuis deux ans et demi et sa victoire sur la Cadel Evans Road Race. Sprinteur de formation, c’est bien sur une pointe qu’il a renoué avec la victoire ce samedi, mais en dominant l’échappée au terme d’une étape accidentée. A la limite sur le Puerto de Montserrat (7,4km à 6,6%), l’unique difficulté répertoriée sur le parcours, l’imposant coureur allemand s’est battu pour rester en tête de course. S’il a concédé un petit écart au sommet, il a su revenir dans la descente avant de bénéficier du travail de son coéquipier Martijn Tusveld, à l’attaque dans le final avant d’être repris et de laisser place au sprint en comité réduit.

A voir > Le final de la huitième étape en vidéo

« C’est incroyable, génial ! Quand j’ai passé la ligne, je savais que j’avais gagné, mais je n’arrivais pas à y croire. Ça fait un moment que je ne m’étais plus imposé. Je suis vraiment heureux de gagner à nouveau, jubilait Arndt à notre micro. Je me sens très bien depuis le départ de la Vuelta et aujourd’hui j’ai pu conclure avec l’aide de Martijn (Tusveld). Le col était vraiment dur pour moi, j’ai fait l’ascension 1% en-dessous de ma limite pour ne pas exploser. J’ai été un peu distancé, mais j’ai pu revenir. Ensuite, j’ai cru en moi. Le travail de Martijn m’a aussi permis de conserver de l’énergie. Je suis ravi d’avoir pu conclure ce travail d’équipe. »

D’abord venu sur la Vuelta pour aider Max Walscheid dans les emballages, le coureur allemand de 27 ans revenait ensuite sur son changement de statut. Notamment vainqueur au sprint d’une étape sur le Giro, en 2016, et sur le Dauphiné, en 2014, Arndt semble désormais s’épanouir dans un rôle d’équipier. « Ici, le sprinteur c’est Max Walscheid. Il est notre coureur le plus rapide. Je n’ai pas ma chance sur les sprints, mais j’ai de bonnes jambes. Je dois continuer à saisir ce type d’opportunités, car je peux gagner un sprint en comité réduit. Donc bien sûr mon rôle a changé. Si je veux gagner maintenant, je dois saisir ma chance autrement. »

L’intégralité de sa réaction (en anglais) : 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Bardiani-CSF boucle son mercato avec trois prolongations

Après un mercato riche de dix arrivées, Bardiani-CSF en termine avec trois prolongations. L’équipe italienne …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.