(c) Sirotti

Miguel Ángel Lopez : « On a seulement fait deux étapes »

Annoncé comme l’une des armada de cette Vuelta, la formation Astana n’a pas réussi à cadenasser la course dans l’ascension de l’Alto de Pulg Llorenca. Miguel Ángel Lopez, isolé à l’avant de la course doit laisser filer son maillot de leader. Handicapé par la crevaison de Ion Izagirre, le Colombien a dû effectuer la majorité du travail de la poursuite, seul, face aux 6 hommes de têtes. Il démontre tout de même une condition physique très optimale, présent aux avant-postes dans le dernier col, la différence entre les hommes forts s’est produite dans le replat. Marqué à la culotte par ses principaux adversaires, il est désormais à une trentaine de secondes du maillot rouge de leader et pointe à la cinquième position au général, pas de quoi le miner, comme il l’indique après l’arrivée :

« Je ne suis pas préoccupé parce qu’il reste 19 jours : on a seulement fait deux étapes. Pour l’instant, les jambes répondent bien et il n’y a pas de raisons de s’inquiéter. Les derniers kilomètres ont été mouvementés pour nous avec la crevaison de Ion Izagirre (avant la dernière ascension). C’est un coureur important pour nos ambitions au général et plusieurs équipiers l’ont attendu pour l’aider à revenir. Ça a joué contre nous puisque ces équipiers ne pouvaient plus nous aider après l’ascension. Ce n’est pas grave, tout va bien : on est en bonne santé et en bonne condition. Mes équipiers ont fait un bon travail pendant toute l’étape et je veux les remercier pour cela. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Mondiaux : Les sélections confirmées

Les sélections se dévoilent une à une pour l’épreuve en ligne des championnats du monde. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.