(c) Sirotti

Alex Aranburu : « Entre les attaques et la pluie, c’était un final chaotique »

Alex Aranburu s’est rapproché de ce qu’il était venu chercher sur la Vuelta, ce samedi, à l’arrivée de la huitième étape. Parti dans l’échappée victorieuse avec son coéquipier Jonathan Lastra, le Basque a finalement été battu sur une pointe par Nikias Arndt. Il offre tout de même une belle deuxième place à Caja Rural-Seguros RGA, tandis que Lastra se classait septième. Un joli tir groupé pour la formation invitée après la neuvième place d’Aranburu lors du final explosif de Calpe et la 4e du sprinteur Jon Aberasturi à Alicante.

Lire aussi > Tosh Van der Sande : « Il n’y avait pas grand-chose à faire face à Nikias Arndt »

« Nous savions que l’échappée irait surement au bout et nous devions être là, réagissait Aranburu dans un communiqué de son équipe. Entre les attaques et la pluie, c’était un final chaotique. Nous sommes restés groupés et nous avons joué la victoire au sprint. C’est une loterie et cela ne nous a pas souri. Je pense que nous n’avons rien à nous reprocher. Pour gagner, il faut aussi un peu de chance… Il reste deux semaines, je vais continuer d’essayer avec les bonnes sensations du jour. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France 2020 : Le direct de la 21e étape (Mantes-la-Jolie>Paris Champs-Élysées)

Suivez le direct du Tour de France 2020 avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.