(c) Mario Stiehl

Tour de la Communauté de Valence : La der pour Dylan Groenewegen, Ion Izagirre sacré

Au programme ce dimanche, une ultime parade vers Valence. Longue de seulement 88,3 kilomètres, la dernière étape de la compétition a livré une bataille entre une échappée de quatre coureurs et le peloton. Sans surprise, celle-ci a tourné à l’avantage des équipes de sprinteurs, qui ont repris le quatuor à 13 km de l’arrivée. L’emballage final a couronné Dylan Groenewegen d’un cheveu, alors que Ion Izagirre n’a pas été inquiété au classement général et remporte le Tour de la Communauté de Valence. Une grosse chute a scindé le peloton en deux sous la flamme rouge, mais la règle des trois kilomètres s’applique : il n’y a donc pas de changement au général. 

Malgré un profil peu avantageux pour les baroudeurs, trois hommes prennent le large dès le départ réel. Aaron Van Poucke (Sport Vlaanderen-Baloise), Alexey Kurbatov (Gazprom) et Gotzon Martin (Fundacion Euskadi) forment l’échappée du jour. Ils sont rapidement pris en chasse par Alexis Gougeard (AG2R). Le Français rejoint le trio après quelques kilomètres de poursuite solitaire. L’échappée prend rapidement deux minutes d’avance, mais le peloton refuse d’accorder plus de marge sur un tracé aussi court.

Après trente kilomètres de course, les quatre hommes de tête voient déjà leur avance passer sous la minute. Les équipes de sprinteurs collaborent avec la formation Astana en tête de peloton et impriment un rythme soutenu. Le quatuor de tête entre sur le circuit dessiné dans les routes de Valence avec 40″ d’avance. Reste alors cinq tours de sept kilomètres à effectuer. Discrets depuis le début d’étape, les Jumbo-Visma de Dylan Groenewegen prennent les commandes du peloton.

Les coéquipiers du Néerlandais contrôlent l’avance de l’échappée et organisent un rapproché progressif. A deux tours de l’arrivée, le quatuor ne compte plus qu’une dizaine de secondes d’avance. Le regroupement général s’opère finalement à treize kilomètres de la ligne. Julien Duval (AG2R) tente de relancer un coup, mais il n’est pas suivi. Seul, le coureur français est repris après deux kilomètres d’effort.

Rien ne peut donc empêcher la tenue du sprint attendu. Si une chute massive survient après le passage de la flamme rouge, elle n’empêche pas les cadors de s’expliquer à l’arrivée. Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) y devance Alexander Kristoff (UAE) et Matteo Trentin (Mitchelton-Scott) d’un rien sur la ligne. Nacer Bouhanni (Cofidis) doit lui se contenter de la cinquième place derrière Luka Mezgec (Mitchelton-Scott). Ion Izagirre (Astana) remporte lui le classement général de l’épreuve. Le podium est complété par Alejandro Valverde (Movistar) et Pello Bilbao (Astana), tous deux pointés à sept secondes du vainqueur.

Le top 10 de l’étape :
1. Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) en 1h50’17”
2. Alexander Kristoff (UAE) t.m.t.
3. Matteo Trentin (Mitchelton-Scott)
4. Luka Mezgec (Mitchelton-Scott)
5. Nacer Bouhanni (Cofidis)
6. Michele Gazzoli (Kometa)
7. Sondre Holst Enger (Israel Academy)
8. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida)
9. Edvald Boasson Hagen (Dimension Data)
10. Giovanni Lonardi (Nippo Vini Fantini)

Le top 10 du général final : 
1. Ion Izagirre (Astana) en 16h08’44”
2. Alejandro Valverde (Movistar) à 7″
3. Pello Bilbao (Astana) m.t.
4. Dan Martin (UAE) à 16″
5. Dylan Teuns (Bahrain-Merida) à 18″
6. Jesus Herrada (Cofidis) à 29″
7. Jack Haig (Mitchelton-Scott) à 33″
8. Adam Yates (Mitchelton-Scott) à 34″
9. Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) à 46″
10. Rui Costa (UAE) à 48″

Classements annexes :
Meilleure équipe : Astana
Meilleur grimpeur : Diego Rubio (Burgos-BH)
Meilleur jeune : Sergio Higuita (Fundacion Euskadi)

 

 

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tim Wellens : « C’est devenu trop dur juste avant le dernier col »

Après avoir remporté l’étape d’ouverture du Tour d’Andalousie, puis l’exigeant chrono de la troisième étape, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.