© ASO/Namuss Films

Tour de Catalogne : Miguel Angel Lopez fait coup double au sommet de La Molina

Miguel Angel Lopez (Astana) dit Superman a encore frappé au sommet de La Molina remportant en solitaire la quatrième étape du Tour de Catalogne et décrochant par la même occasion la tunique de leader. Sur une fraction de 150 km entre Llanars et La Molina, les coureurs ont affronté l’étape reine de ce Tour de Catalogne. Marquée par une échappée de 24 coureurs et un profil d’étape où les coureurs n’ont pas eu un seul instant de répit. Miguel Angel Lopez vient remporter cette étape en dominant ses principaux concurrents dans la montée finale et offrant la 20 ème victoire de la saison à la formation kazakhe.

Une première échappée de 4 coureurs voit le jour en ce début d’étape, formée de Sander Armée (Lotto Soudal), Will Clarke (Trek – Segafredo), Lukasz Oswian (CCC Team) et Brice Feillu (Arké Samsic). Finalement c’est dans la descente du premier GPM, au bout d’une heure de course, que l’échappée se dévoile enfin. On retrouve en tête : Carlos Verona, Marc Soler (Movistar), James Knox (Deceuninck – Quick Step), Maximilian Schachmann, Gregor Mülhberger (Bora Hansgrohe), Tsgabu GrmayDaryl Impey (Mitchelton – Scott), Davide Villella (Astana), Damiano CarusoAntonio Nibali (Bahrain Merida), Michael MatthewsMichael Storer (Sunweb), Tony Gallopin (AG2R La mondiale) Giulo Ciccone, Niklas Eg (Trek Segafredo), Sébastien Reichenbach (Groupama – FDJ), Hugh CarthyJoe Dombrowski (EF Education First), Daniel Navarro (Katusha – Alpecin), Patrick Bevin (CCC Team), Jesus Herrada (Cofidis Solutions Crédits), Mikel Bizkarra (Euskadi), Amaël Moinard (Arkea Samsic), Guillaume Martin (Wanty Groupe Gobert).

Derrière c’est les formations UAE – Team Émirates et la Team Sky qui se relaient afin de limiter les écarts. L’écart maximal pour les hommes de tête est de 5’20’’. À 60 kilomètres de l’arrivée un duo s’isole à l’avant de la course avec Carlos Verona et Gregor Mülhberger. À l’arrière les attaques fusent dans le groupe des poursuivants et on retrouve en tête de peloton un certain Chris Froome (Team Sky) en équipier de luxe pour le jeune Egan Bernal (Team Sky).

Dans la première ascension de La Molina, les cartes sont redistribuées à l’avant du peloton. Gregor Mülhberger très en forme aujourd’hui s’isole à nouveau en tête avec un autre homme de la Movistar, cette fois-ci Marc Soler. Au pied de l’ascension finale les deux hommes de tête possèdent encore deux minutes d’avance. Mais le tempo imposé par la formation Sky avec notamment Ivan Sosa (Team Sky), est infernal.

De nombreux grands noms se font distancer dès les premiers kilomètres de l’ascension, Thibaut Pinot (Groupama – FDJ), Richard Carapaz (Movistar) ou encore le porteur du maillot de leader Thomas de Gendt (Lotto – Soudal). Miguel Angel Lopez place sa première accélération à 8,5km de l’arrivée. Wilco Kelderman (Sunweb), Enric Mas (Deceuninck – Quick Step) et Richie Porte (Trek Segafredo) lâchent eux aussi à tour de rôle.

Miguel Angel Lopez revient dans un premier temps sur Guillaume Martin puis sur le duo de tête Gregor Mülhberger et Marc Soler avant de s’isoler définitivement vers la victoire. Les deux autres fuyards vont respectivement finir second et troisième. Derrière les frères Yates, Simon et Adam (Mitchelton – Scott) s’observent en compagnie de Nairo Quintana (Movistar) et Egan Bernal.

Classement de la 4ème étape : 
1. Miguel Angel Lopez (Astana)
2. Gregor Mülhberger (Bora Hansgrohe) à 16″
3. Marc Soler (Movistar) mt
4. Egan Bernal (Sky) mt
5. Adam Yates (Mitchelton – Scott) mt
6. Nairo Quintana (Movistar) à 19″
7. Steven Kruijswijk (Jumbo – Visma) mt
8. Guillaume Martin (Wanty Groupe Gobert) à 32″
9. Michael Woods (EF Education First) à 34″
10. Rafal Majka (Bora Hansgrohe) à 42″

Classement général provisoire après 4 étapes :
1. Miguel Angel Lopez (Astana)
2. Adam Yates (Mitchelton – Scott) à 14″
3. Egan Bernal (Sky) à 17″
4. Nairo Quintana (Movistar) à 25″
5. Dan Martin (UAE – Team Émirates) à 46″
6. Steven Kruijswijk (Jumbo – Visma)  à 56″
7. Michael Woods (EF Education First) à 1’42”
8. Romain Bardet (AG2R La Mondiale) à 1’44”
9. Rafal Majka (Bora Hansgrohe) à 2’27”
10. Marc Soler (Movistar) à 2’36”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.