(c) Tour of Turkey

Tour de Turquie : Sam Bennett reprend ses bonnes habitudes

Sam Bennett avait quitté le Tour de Turquie, en octobre dernier, avec une victoire. Il y revient ce mardi avec la même réussite. L’Irlandais de la Bora-hansgrohe a remporté le sprint massif qui concluait la première étape à Terkidag, s’offrant son cinquième succès de l’année et son huitième sur l’épreuve WorldTour. Il a devancé Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) et Caleb Ewan (Lotto-Soudal) sur la ligne et prend naturellement les rênes du classement général.

Dans cette étape d’ouverture du Tour de Turquie, la première tentative d’échappée … est la bonne ! Après seulement quelques mètres, un groupe de cinq se fait la malle, bientôt rejoint par un sixième homme. On retrouve alors en tête Alvaro Robredo (Burgos-BH), Lorenzo Fortunato (Neri Sottoli-Selle Italia), Emerson Oronte (Rally Cycling), Lindsay De Vylder (Sport Vlaanderen), Lucas De Rossi (Delko-Marseille Provence) et Ferit Samli (Turquie). Leur avantage grimpe rapidement au-dessus des trois minutes, après quinze bornes seulement. Il est même doublé quelques kilomètres plus loin, mais les équipes de sprinteurs ne tardent pas à prendre les commandes du peloton pour contrôler l’avancée des fuyards. Après la première heure de course, l’écart est stabilisé autour des trois minutes. À la mi-course, il se réduit néanmoins à deux minutes et l’échappée n’obtient donc aucune marge de manoeuvre. Lotto-Soudal, Bora-hansgrohe et Deceuninck-Quick Step collaborent en poursuite et l’écart se réduit à 1’30 au panneau indiquant les 50 derniers kilomètres.

En tête, quelque peu résignés, les échappés se contentent alors de se disputer les sprints intermédiaire. Le premier est remporté par Fortunato, le second par Samli. Pendant ce temps, une chute dans le peloton contraint Youcef Mirza, le champion des Emirats Arabes Unis, à se retirer. Cela n’entrave pas la chasse du peloton, qui fait passer l’écart sous la minute à trente-cinq kilomètres de la ligne. Juste après avoir remporté le sprint, Samli insiste et se retrouve seul en tête pendant quelques instants. Il est rejoint par Robredo et De Vylder mais le peloton est sur leurs talons. L’écart est d’à peine 25 secondes à 25 kilomètres du but, et le regroupement inévitable s’opère finalement trois bornes plus loin. Le peloton s’en va alors vers un sprint massif, avec Deceuninck-Quick Step, Lotto-Soudal et Bora-hansgrohe toujours à la mène. Mais se présente alors une courte bosse de deux kilomètres à 5% de moyenne, à 14 kilomètres du but. Aucun mouvement n’est d’abord à signaler, mais la W52-FC Porto tente ensuite d’animer la course.

Quelques contres sont à noter également, mais Remco Evenepoel veille au grain pour la Deceuninck-Quick Step, et si Valerio Conti (UAE Team Emirates) remporte le GPM, aucun écart n’est fait sur un peloton intact derrière. Alors, les formations des principaux sprinteurs se remettent à la planche à l’entame des dix derniers kilomètres. La Dimension Data, entre autres, fait son apparition aux avant-postes, mais à l’entrée dans les trois derniers kilomètres c’est la formation Astana qui emmène. L’équipe kazakhe garde les rênes jusqu’à l’approche de la flamme rouge, mais c’est la Bora-hansgrohe qui se présente en tête au kilomètre ! Les coéquipiers de Sam Bennett emmènent, mais la Deceuninck-Quick Step reprennent les devants à 500 mètres du but. Maximiliano Richeze et Alvaro Hodeg lancent alors Fabio Jakobsen, mais Bennett est bien calé dans sa roue et les deux hommes se retrouvent aux coude-à-coude dans les 150 derniers mètres. Finalement, c’est l’Irlandais qui prend l’avantage dans les tous derniers instants pour accrocher son cinquième succès de la saison, et son huitième sur le Tour de Turquie !

Classement 

1 Sam Bennett (BORA – hansgrohe)
2 Fabio Jakobsen (Deceuninck – Quick Step) t.m.t
3 Caleb Ewan (Lotto Soudal)
4 Eduard Michael Grosu (Delko Marseille Provence)
5 Simone Consonni (UAE-Team Emirates)
6 Luca Pacioni (Neri Sottoli – Selle Italia – KTM)
7 Imerio Cima (Nippo Vini Fantini Faizanè)
8 Giovanni Lonardi (Nippo Vini Fantini Faizanè)
9 Christophe Noppe (Sport Vlaanderen – Baloise)
10 Álvaro José Hodeg (Deceuninck – Quick Step)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour des Alpes-Maritimes et du Var 2021 : Le direct de la 2e étape

Avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou tablette, accéder à un calendrier très fourni de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.