(c) Sirotti

Tour des Alpes : Vincenzo Nibali « impatient de tester les jambes avant le Giro »

Vincenzo Nibali s’apprête à finaliser sa préparation du Giro sur le Tour des Alpes, du 22 au 26 avril. A 34 ans, le requin de Messine a connu un début de saison léger. Il n’a couru “que” l’UAE Tour (35e), les Strade Bianche (31e), Tirreno-Adriatico (15e) et Milan-Sanremo (8e). Le leader de Bahrain-Merida est alors monté en puissance au fil de ses engagements. Il se présentera frais, ce lundi, au départ d’une épreuve qui lui a déjà bien réussi. Vainqueur en 2008 et 2013, Nibali pourrait égaler le recordman Damiano Cunego s’il venait à s’imposer une nouvelle fois.

Lire aussi > Chris Froome au départ du Tour des Alpes : « Un bon test pour voir où j’en suis »

« Je me sens lié à cette épreuve, a-t-il décrit dans un communiqué des organisateurs. Je l’ai remportée en 2008, avant de répéter en 2013, la saison de mon premier titre sur le Giro. Je me souviens encore de l’émotion de ma victoire à Folgaria, devant Franco Pellizotti, qui sera dans la voiture de mon équipe cette année en tant que directeur sportif. »

Pas revu en course depuis le 23 mars, et sa belle 8e place sur Milan-Sanremo, Nibali s’est préparé en altitude aux Canaries, autour du volcan Teide. « Le travail a été intense, il va falloir que je retrouve le rythme de la course. Mais il y a encore du temps avant le départ du Giro. Je suis confiant, a-t-il avancé. Après le Tour des Alpes, je prendrai la route de Liège-Bastogne-Liège. »

Dans sa quête d’un troisième succès au Tour des Alpes, Nibali trouvera notamment l’opposition de Chris Froome. Si le Britannique ne participera pas au Giro, il reste un candidat au titre d’après son rival. « Je pense que Chris Froome sera compétitif, supposait-il finalement. Le Tour de France est encore loin, mais nous parlons là d’un champion. Me concernant, ce sera ma première course depuis Milan-Sanremo et le camp d’entraînement en altitude. Je suis impatient de tester les jambes avant le Giro. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.