Miguel Angel Lopez s’impose au sommet de l’Alpe di Pampeago

Après un premier acte mouvementé hier, le Tour des Alpes faisait aujourd’hui route entre Lavarone et le sommet de l’Alpe di Pampeago-Fiemme, à l’occasion de son étape reine, ponctuée de 3000 mètres de dénivelé positif, sous un soleil radieux et une température agréable. Miguel Angel Lopez a su tirer son épingle du jeu en réglant au sprint groupe de quatre coureurs, prenant l’avantage sur Thibaut Pinot. Le colombien remporte sa troisième victoire cette saison et permet à l’équipe Astana de remporter sa troisième étape en trois jours.

La course a commencé par une longue descente de près de 20 kms, pendant laquelle six coureurs se sont rapidement échappés avant d’atteindre les premiers faux-plats menant au Passo Redebus culminant à 1455m (15km à 6% de moyenne), dans la première moitié de l’étape. Les coureurs échappés sont Quentin Jauregui (AG2R-La Mondiale), Jacopo Mosca (Willier-Selle Italia), Stephan Rabitsch (Felbermayr-), Oscar Rodriguez (Euskadi-Murias), Marco Frapporti (Androni-Sidermec) et Omer Goldshtein (Israel Cycling Academy).

La FDJ contrôle l’échappée avec J. Roy dans la deuxième partie de l’étape, l’écart maximum n’ayant pas dépassé les 6’30’’. La Sky vient prêter main forte à l’équipe FDJ en tête de peloton, l’écart descend à 4’30’’ à 27 kms de l’arrivée. L’équipe Astana laisse faire, malgré la force collective montrée la veille.
A moins de 20 km de l’arrivée de nombreuses équipes à l’image de Bora-Hansgrohe replacent leurs coureurs dans les premières positions du peloton.Au cap des 18 kms l’échappée se décante rapidement quand Quentin Jauregui et Stefan Rabitsch s’isolent en tête de course. Marco Frapporti s’accroche et parvient à recoller aux deux hommes alors que les autres coureurs de l’échappée sont distancés.

Changement de physionomie en tête de peloton où d’autres formations viennent rouler comme UAE et Bahrain. Le peloton perd beaucoup d’éléments sous l’impulsion des équipiers de Fabio Aru (UAE). L’équipe Astana commence à se montrer en second rideau du peloton. Les échappés sont repris un à un dans les faux-plats menant à la montée finale.
La formation LottoNL-Jumbo replace ses coureurs alors que les trois hommes de tête abordent le pied de l’ascension à 7,5 km de la ligne d’arrivée. Jauregui imprime un gros tempo avant d’accélérer et de lâcher ses deux compagnons. Frapporti revient au train alors que Stefan Rabitsch est définitivement lâché.

Alors que la Sky à disparu du premier plan, c’est la Groupama-FDJ qui ramène le peloton et ne laisse sortir personne. Froome est légèrement distancé au pied du col avant d’être remonté par son équipe. Quentin Jauregui s’isole en tête de course, mais cela ne suffit pas pour le coureur d’AG2R-La Mondiale, rattrapé par le peloton, toujours mené par les équipiers de Thibaut Pinot.

A 4 kms de l’arrivée, l’équipe Sky se porte en tête de peloton. La pente dépasse par moment 11%. Toujours aucune attaque. Le leader Pello Bilbao est en difficulté à l’arrière du peloton. Jan Hirt (Astana) en profite pour attaquer, suivi par Riccardo Zoidl (Felbermayr-Simplon). La Sky est toujours en tête et perd ses coureurs petit à petit, le peloton est réduit à une dizaine de coureurs à 2 kms de l’arrivée. Kenny Elissonde accélère soudainement avec Chris Froome dans la roue. Fabio Aru est en difficulté. Sam Benett est également distancé, Louis Meintjes aussi !

Froome attaque sous la flamme rouge, Pinot contre avec Lopez et Pozzovivo dans la roue. Pozzo contre, Froome poursuit et ramène Lopez, Pinot, Ciccone et Sosa. Lopez place une attaque, Froome revient au train, ses adversaires dans sa roue. Chiconne est légèrement distancé. Dans les derniers mètres, Froome lance le sprint sur la droite, Lopez lance sur la gauche et prend l’avantage, Pinot tente de remonter le colombien mais échoue à la seconde place. Ivan Sosa complète le podium et s’empare de la tête du classement général. Froome prend une légère cassure à l’arrivée, ainsi que Pozzovivo et Ciccone.

Classement de la 2e étape :
1. Miguel Ángel López (Astana) en 3h55’30
2. Thibaut Pinot (Groupama – FDJ)
3. Ivan Ramiro Sosa (Androni Giocattoli – Sidermec)
4. Chris Froome (Team Sky) à 0’04
5. Domenico Pozzovivo (Bahrain – Merida) à 0’07
6. Giulio Ciccone (Bardiani – CSF) à 0’14
7. Jan Hirt (Astana) à 0’20
8. Ben O’Connor (Dimension Data) à 0’27
9. Ben Hermans (Israel Cycling Academy) à 0’31
10. Fabio Aru (UAE Team Emirates) à 0’34

Classement général à l’issue de la 2e étape :
1. Ivan Ramiro Sosa (Androni Giocattoli – Sidermec) en 7h22’09
2. Thibaut Pinot (Groupama – FDJ) à 0’06
3. Miguel Ángel López (Astana)
4. Christopher Froome (Team Sky) à 0’16
5. Domenico Pozzovivo (Bahrain – Merida) à 0’19
6. Giulio Ciccone (Bardiani – CSF) à 0’26
7. Jan Hirt (Astana) à 0’36
8. Ben Hermans (Israel Cycling Academy) à 0’43
9. Fabio Aru (UAE Team Emirates) à 0’50
10. Pello Bilbao (Astana) à 1’17

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Critérium du Dauphiné 2020 : La 1e étape en direct

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.