(c) ASO/P.Ballet

Nacer Bouhanni n’a « même pas pu sprinter »

Troisième top 5 de la saison pour Nacer Bouhanni, mais toujours pas de victoire. Le sprinteur de la Cofidis a échoué de peu ce samedi, sur l’étape d’ouverture du Tour d’Oman. Il a conclu troisième derrière Alexander Kristoff (UAE) et Bryan Coquard (Vital Concept). Un résultat qui ne le satisfaisait pas du tout. En cause, un mauvais choix de braquet qui l’a empêché de sprinter comme il l’aurait voulu.

Lire aussi > Bryan Coquard : « C’était un vrai merdier dans le final »

« J’étais avec le braquet 53×11 et je n’ai pas pu accélérer avec le vent de dos. J’étais en survitesse au niveau de la cadence de pédalage, c’était impossible d’accélérer. Le vent de dos a tout changé, regrettait Bouhanni sur le site de L’Equipe. Je n’ai même pas pu sprinter, je suis resté collé à la selle sur la fin. Il fallait au moins un 55 aujourd’hui. J’étais dans la roue de Kristoff, j’ai essayé de le doubler, mais impossible. On verra sur un prochain sprint. La dernière étape devrait bien me convenir. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France 2020 : Le direct de la 18e étape (Méribel>La Roche-sur-Foron)

Suivez le direct du Tour de France 2020 avec l’app VeloPro.fr sur votre mobile ou …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.