EN DIRECT
(c) Sirotti

Richie Porte : « Gagner une sixième fois à Willunga Hill, un sentiment formidable »

Certaines choses évoluent, d’autres non. Le nom du vainqueur au sommet de la célèbre montée de Willunga, sur le Tour Down Under, est à ranger dans la deuxième catégorie. Car pour la sixième année consécutive (!), c’est Richie Porte qui a triomphé au sommet du traditionnel juge de paix de l’épreuve. Désormais paré des couleurs de la Trek-Segafredo, l’Australien l’a toutefois emporté avec seulement quelques mètres d’avance sur Wout Poels (Team Sky) et Daryl Impey (Mitchelton-Scott), soit sa plus maigre avance au sommet de Willunga Hill en six victoires.

“L’étape a probablement été plus simple que d’habitude car j’étais toujours en bonne position, a analysé Richie Porte. Mais quand Kenny Elissonde a fait son superbe travail pour Wout Poels, il était difficile d’y aller moi-même. J’ai dû doser mon effort. Pour être honnête, je pensais que ça n’allait pas le faire, mais quand j’ai entendu Kim Andersen (son directeur sportif, ndlr) à l’oreillette me dire que tout le monde derrière souffrait aussi, cela m’a donné un second souffle. Mais je peux vous dire que les 300 derniers mètres étaient probablement les 300 derniers mètres les plus longs, ça a vraiment fait mal. Mais c’était une belle victoire.”

Pas de double succès, toutefois, pour Richie Porte, dont l’unique victoire au général du Tour Down Under reste celle de 2017. “C’est une course difficile à gagner pour quelqu’un comme moi, il y a une arrivée au sommet et c’est tout, a rappelé le Tasmanien de 33 ans. Mais les gars ont été absolument fantastiques toute la semaine et ils m’ont encore bien placé aujourd’hui. Chapeau à Daryl Impey pour la victoire, mais gagner pour la sixième fois à Willunga Hill est un sentiment formidable. C’est toujours bien de commencer avec une nouvelle équipe qui a confiance en vous à ce point. Mais ici, il faut grimper mieux que les sprinteurs et sprinter mieux que les grimpeurs . Ce n’est pas une course qui me convient vraiment. C’était seulement le cas il y a deux ans avec l’ascension du Paracombe. Quoiqu’il en soit, c’est juste top de commencer avec une victoire.”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Bauke Mollema dénonce le comportement des motos sur la route du Giro

Bauke Mollema est remonté. Pas contre ses collègues coureurs, mais contre l’organisation de la course …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.