(c) Tour de Wallonie

Loïc Vliegen : « On dit souvent qu’il faut gagner une première fois pour faire un déclic »

Loïc Vliegen a débloqué son compteur sur le Tour de Wallonie et ne compte pas en rester là. Vainqueur de la deuxième étape, le représentant de la Wanty-Gobert s’était offert un avantage de douze secondes qu’il a su garder jusqu’au bout. Après sa première victoire pro, il s’est donc offert son premier classement général. A 25 ans, l’ancien de la BMC espère maintenant passer le cap et transformer les places d’honneur en victoire.

« C’est la première fois que je célèbre chez les pros. Cette victoire sur le Tour de Wallonie est très importante pour moi, en tant que Wallon et en tant que Belge, pour l’équipe et pour les sponsors. Après une courte déception de ma non-sélection pour le Tour de France, j’avais très vite ce TRW dans la tête, réagissait Vliegen dans un communiqué de son équipe. L’équipe a choisi la bonne stratégie, ceci lui fera du bien! Notre collectif solide nous a permis de remporter la victoire. Nous avons tous souffert cette semaine, et nous avons encore donné plus que les autres en défendant le maillot jaune. L’atmosphère dans l’équipe était extraordinaire, je ne remporte pas cette victoire uniquement pour moi, mais aussi pour mes équipiers et tous les membres du staff. Je suis content de faire partie de Wanty-Gobert! Je suis en forme depuis un bon mois, et cette semaine je l’ai prouvé. On dit souvent qu’il faut gagner une première fois pour faire un déclic. Après ce serait plus facile ‘entre guillemets’… J’espère continuer sur ma lancée! »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.