(c) Sirotti

Domenico Pozzovivo : « J’ai payé la fatigue du Giro »

Domenico Pozzovivo avait jusque là réalisé un sans-faute sur le Tour de Suisse. Mais ce vendredi, le coureur transalpin a payé le prix fort. Dans la terrible ascension de Sölden, le pensionnaire de l’équipe AG2R-La Mondiale a craqué après seulement quatre kilomètre de montée, maillot jaune sur le dos. Il a ensuite tenté de limiter les dégâts, aidé par son compère Mathias Frank, mais a constamment perdu du temps sur Simon Spilak (Katusha-Alpecin), le nouveau leader. Au sommet, Pozzovivo est arrivé avec 2’40 de retard et recule au quatrième rang du général. La faute, selon lui, aux efforts du Giro qui se sont payés aujourd’hui.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Strade Bianche 2020 : Le direct commenté

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.