© Sirotti

Arthur Vichot : « C’était musclé »

Arthur Vichot a tenté de se mêler à la bataille pour la victoire lors de la troisième étape du Tour de Suisse. Le champion de France s’est débrouillé seul dans le final pour se placer avant l’ultime bosse du parcours où il a réussi à suivre les différentes accélérations. Dans le sprint, il manquait de la vitesse et probablement un peu d’énergie au coureur de FDJ pour rivaliser avec certains des meilleurs sprinteurs du monde que sont Michael Matthews, John Degenkolb ou encore Peter Sagan. Vichot a tout de même pris une belle septième place dans cette arrivée pour costauds. A notre micro, il revient sur le final et évoque sa condition.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Duo Normand : Martin Toft Madsen et Rasmus Quaade s’imposent

Les Danois ont dominé l’édition 2018 du Duo Normand (1.1). La paire Martin Toft Madsen …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.