© Sirotti

Omar Fraile s’offre un deuxième succès cette saison

La série se poursuit pour Astana. Omar Fraile ramène à l’équipe kazakh sa treizième victoire de la saison, la deuxième pour l’Espagnol, déjà victorieux sur la cinquième étape du Tour du Pays Basque il y a deux semaines. Fraile a réussi à dominer au sprint d’une bien belle manière Sonny Colbrelli (Bahrain – Merida) après un final d’étape éprouvant où seuls quelques coureurs rapides ont survécu.

Nous avons passé la dernière montée à une allure très élevée, ce qui a permis de faire exploser le peloton mais ensuite des coureurs rapides sont revenus, comme Colbrelli. Je savais qu’il était le plus rapide alors dans les cinq derniers kilomètres je n’ai pas quitté sa roue pendant que mes équipiers ont essayé d’attaquer pour éliminer le plus de coureurs possibles dans le peloton. Moi je devais juste rester dans sa roue et quand il a lancé le sprint j’ai suivi et dans les 200 derniers mètres j’ai essayé de dépasser… et ça a réussi” .

Pour toute l’équipe et pour moi, c’est un très bon début de saison. Je suis aussi passé tout près lors de Paris-Nice (2e de la dernière étape derrière David De La Cruz, ndlr) et puis il y a eu la victoire sur le Tour du Pays Basque. Cette victoire m’a réussi et m’a enlevé de la pression car à partir de là je savais que ma première partie de saison était plutôt réussie. Cela m’a apporté plus de sérénité pour les prochains objectifs” .

pub

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Un chemin de terre sur la prochaine Vuelta

La Vuelta se met à son tour à la mode des ‘strade bianche’. Si l’on …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.