(c) Sirotti

Vincenzo Nibali : « Je ne peux pas faire deux Grands Tours d’affilée en leader »

Vincenzo Nibali ne quittera pas Bahrain-Merida en bons termes. Annoncé de longue date chez Trek-Segafredo en 2020, le Requin de Messine a ouvertement critiqué sa direction actuelle dans une interview accordée au Corriere della Serra. Deuxième du Giro, il s’est rendu sur le Tour de France avec l’objectif de jouer des étapes. Son encadrement lui a finalement demander de jouer le général, ce qu’il a essayé de faire avant de craquer logiquement. « J’ai réussi à me signaler sur quelques étapes, mais je ne peux pas faire deux Grands Tours d’affilée en leader. L’équipe m’a demandé de jouer le général. J’ai obéi et je me suis épuisé, regrettait visiblement Nibali. Maintenant je vais en échappée et je m’éteins : je suis humain. »

Lire aussi > La confusion règne chez Bahrain-Merida après l’abandon de Rohan Dennis

Outre cet ordre qu’il déplorait, Nibali pointait du doigt la situation difficile qui règne au sein de son équipe actuelle. Des commentaires qui pouvaient faire écho à l’abandon sans explication de Rohan Dennis, à la veille du chrono de Pau, son grand objectif de l’épreuve. « Ce n’est pas une situation simple. Il manque un chef à l’équipe. En cyclisme, vous avez besoin d’un leader unique qui comprend le cyclisme. » Pour autant, Nibali refusait d’abandonner le Tour tout en sachant qu’il aurait bien du mal à briller dans les Alpes. « C’est une façon de tester mes limites, d’approfondir ma capacité à souffrir. Je n’ai pas de virus, pas de fièvre… Pourquoi devrais-je rentrer à la maison? Entendre que je suis trop vieux me rend fou. Dans quel sens ? Il y a deux mois, j’ai terminé 2e du Giro à une minute du vainqueur. Ai-je vieilli en deux mois? C’est moi qui déciderai quand je serai trop vieux. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Benoît Cosnefroy : « J’avais des jambes de feu »

Troisième en ouverture en attaquant à plusieurs reprises, troisième le lendemain au sprint, Benoît Cosnefroy …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.