(c) Sirotti

La confusion règne chez Bahrain-Merida après l’abandon de Rohan Dennis

Une interview lunaire. Après l’abandon sans explication de Rohan Dennis au passage de la zone de ravitaillement, le directeur sportif de Bahrain-Merida Gorazd Stangelj s’est présenté aux médias à l’arrivée de la douzième étape. Il a alors répété qu’il ne connaissait pas les raisons qui avaient poussé son coureur à quitter la course. Interrogé de toutes parts pendant près de cinq minutes, le responsable slovène semblait perdu, ajoutant de la confusion à une situation déjà surprenante.

Lire aussi > Tour de France : Rohan Dennis abandonne dans l’incompréhension

« Nous sommes aussi surpris que vous, nous sommes même déçus. En fait, nous nous attendions à une grande performance de sa part demain sur le chrono. C’était sa décision de s’arrêter à la zone de ravitaillement, a directement annoncé Stangelj. Nous avons tenté de parler avec lui, nous avons cherché une solution. Il nous a dit qu’il ne voulait pas parler et est monté dans la voiture. Je n’en sais pas plus que vous. Je pense que sa condition était bonne et qu’il était suffisamment en forme pour réussir sur le Tour de France. »

Les questions s’enchaînaient ensuite sur toutes les éventualités qui auraient pu pousser Dennis à raccrocher. Un problème d’ego, de matériel, d’entente au sein du groupe… Tout a été évoqué sans trouver de réponse. « Nous ne lui avons jamais demandé de porter les bidons. Ce matin, nous lui avons même demandé de s’économiser en vue du chrono. Il est certain que le souci ne vient pas de sa condition, lançait le directeur sportif. Quand nous sommes arrivés à la zone de ravitaillement, nous l’avons aperçu derrière notre dernière voiture. Nous ne pouvions pas faire marche arrière alors nous avons appelé la voiture neutre pour l’avoir au téléphone. Là, il nous a juste dit qu’il s’arrêtait et qu’il ne voulait pas parler. Il va falloir clarifier la situation à l’hôtel ce soir, je n’en sais pas plus que vous. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Grand Prix de Zottegem : Piotr Havik l’emporte en costaud

Au terme d’une course débridée autour de Zottegem, ce mardi, le Néerlandais Piotr Havik (Beat …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.