EN DIRECT
(c) ASO/Alex Broadway

Tour de France : Wanty-Groupe Gobert annonce déjà 5 coureurs

Pour la troisième année consécutive, la formation belge Wanty-Groupe Gobert a reçu son invitation pour le Tour de France. Cette année, la wild-card décernée par ASO a un goût encore plus particulier puisque c’est de Bruxelles que s’élancera la Grande Boucle. Et, à plus de deux semaines de l’évènement, les dirigeants de la structure ont déjà choisi cinq des huit coureurs qui défendront leurs couleurs à travers la France, mais aussi la Belgique. Sans surprise, on retrouve le leader français Guillaume Martin, vainqueur d’étape sur le Tour de Sicile et 2e d’étape sur le Critérium du Dauphiné, mais aussi Xandro Meurisse, excellent 15e du Dauphiné, le puncheur norvégien Odd Eiking, le Belge Aimé De Gendt ainsi que le sprinteur italien Andrea Pasqualon, auteur de six top-10 sur le Tour 2018.

Huit coureurs sont en lice pour les trois dernières places :  Frederik Backaert, Fabien Doubey, Wesley Kreder, Marco Minnaard, Yoann Offredo, Kevin Van Melsen, Pieter Vanspeybrouck et Loïc Vliegen.

« Nous avons balancé notre effectif en vue d’un Tour de France annoncé usant, a expliqué Jean-François Bourlart, le manager de la Wanty-Groupe Gobert. Notre équipe monte en puissance, comme nous avons pu le voir tant sur les routes du Critérium du Dauphiné qu’aux Tours de Belgique et du Luxembourg ou au GP du Canton d’Argovie. Guillaume Martin restera, comme lors des deux dernières années, notre atout pour le classement de la montagne. Andrea Pasqualon, qui avait signé 6 top 10 sur le Tour l’an dernier, sera cet été notre seul sprinteur. Nous avons ensuite fait le pari de la jeunesse : Odd Eiking a démontré à plusieurs reprises que son talent peut le mener vers les sommets. Il a terminé le Dauphiné malade, mais ses prestations des dernières semaines nous ont convaincu que le Norvégien a le calibre pour briller sur le Tour. Xandro Meurisse a lui prouvé sur le Dauphiné que sa condition est ascendante. Son top 10 sur la dernière étape du Dauphiné prouve qu’il peut s’illustrer aussi en montagne. Enfin, Aimé De Gendt est un solide rouleur/baroudeur, qui pourra encadrer nos hommes protégés et passer à l’offensive. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France : Jakob Fuglsang s’en tire sans fracture

Jakob Fuglsang est tombé lourdement ce mardi, à 25 kilomètres de l’arrivée de la seizième …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.