Tour de France : La seizième étape en direct commenté

17h40 – fin du live 
Merci à tous d’avoir suivi cette étape en notre compagnie. Le compte-rendu détaillé est disponible en cliquant ici, les réactions suivront dans la soirée. A demain pour la 17e étape, en direction de Gap!

17h34 – 
Peter Sagan et Niccolo Bonifazio complètent le top5.

17h33 – 
Dylan Groenewegen complète le podium. C’était un sprint très court.

17h33 – arrivée 
Elia Viviani lance le premier mais se fait dominer par Caleb Ewan !

17h33 – 
Deceuninck-Quick Step en tête aux 500 mètres!

17h32 – 1km
Flamme rouge! Les trains sont en place…

17h31 – 
Nairo Quintana et David Gaudu sont distancés du peloton!

17h31 – 2km
Les deux derniers kilomètres, place au sprint! Jumbo-Visma conduit le peloton.

17h31
Le peloton reprend l’échappée à 2,4 kilomètres de la ligne!

17h30 – 3km
Le peloton n’a plus que quelques longueurs à combler…

17h29 – 4km
Le peloton est à fond derrière l’échappée qui continue de tenir un gros rythme!

17h28 – 5km
Les cinq fuyards résistent toujours! 10″…

17h27 – 
Nouvelle chute à l’arrière du peloton. Roman Kreuziger a été gêné mais repart rapidement. Il est 14e du général.

17h27 – 6km
La collaboration est toujours excellente en tête. 10″.

17h26 – 7km
9″ au passage de la borne indiquant les sept derniers kilomètres…

17h25 – 8km
Belle résistance des hommes de tête. 12″ d’écart.

17h23 – 
Le peloton passe sous l’arche des 10 derniers kilomètres avec 15″ de retard.

17h22 – 10km
Alexis Gougeard est désigné coureur le plus combatif du jour.

17h21 – 11km
Les cinq hommes de tête tentent de résister, le peloton les a en point de mire.

17h20 – 13km
Asgreen imprime un train très soutenu en tête de peloton. Il n’y a plus que 15″ d’écart.

17h18 – 14km
Le peloton se rapproche à 20″ de Gougeard, Rossetto, Ourselin, Bak et Wisniowski.

17h15 – 15km
Deceuninck-Quick Step vient rouler en tête de peloton par l’intermédiaire de Kasper Asgreen. 30″.

17h11 – 17km
L’échappée vient de passer le Pont Saint-Nicolas et se présente au pied d’une bosse non répertoriée.

17h10 – 19km
Chad Haga (Sunweb) et Michael Valgren (Dimension Data) sont également allés au sol. Ils tentent de revenir sur le peloton.

17h09 – 20km
La tête de course se heurte maintenant au vent de face.

17h06 – 22km
La course continue, les échappés durcissent l’allure. 40″ d’écart.

17h03 – 24km
Tous les autres coureurs tombés sont repartis. Fuglsang n’est pas monté dans sa voiture, mais dans une ambulance.

17h01 – 
Le 9e du général abandonne ! Fuglsang monte dans sa voiture.

17h – 
Quatre coéquipiers attendent autour de lui. Il a l’air sonné.

17h – 
Plusieurs coureurs sont tombés, mais le Danois semble touché…

16h59 – 
Chute de Jakob Fuglsang!!

16h56 – 30km
Le peloton se rapproche à 35″ des hommes de tête.

16h51 – 34km
Groupama-FDJ  se maintient en tête de peloton, mais l’allure est moins soutenue. L’écart est contrôlé autour de 45″.

16h44 – 39km
Les routes sont particulièrement exposées, mais le vent n’est pas assez fort pour orchestrer une bordure. Le peloton évolue maintenant bien regroupé, à 40″ des hommes de tête.

16h41 – 42km
Plus que 40″ d’avantage pour Bak, Rossetto, Ourselin, Gougeard et Wisniowski.

16h35 – 46km
Le piège des bordures semble avoir été évité. Jumbo-Visma conduit le peloton, suivie par les principales équipes de leaders. 55″.

16h30 – 51km
Le peloton tourne et prend maintenant le vent de côté. Les leaders semblent tous très attentifs, la leçon d’Albi a été retenue.

16h28 – 53km
Ineos et Groupama-FDJ sont bien placées. 45″ d’écart au dernier pointage.

16h25 – 
L’écart diminue alors que les équipes de leaders s’annoncent en tête de peloton. On craint visiblement des bordures.

16h20 – 60km
Légère hausse de l’écart : 1’15” à 60 unités du but. Ce sont toujours les formations Jumbo-Visma, Lotto Soudal et UAE-Team Emirates qui dictent l’allure du peloton.

16h15 – 63km
Il y a maintenant une minute d’écart entre les cinq fuyards et l’avant du peloton.

16h05 – 70km
L’écart passe déjà sous la minute… 55″.

16h02 – 72km
L’échappée traverse la localité d’Anduze. 1’10”.

15h58 – 75km
La situation est inchangée. Les équipes Jumbo-Visma, Lotto Soudal et UAE-Team Emirates maintiennent l’échappée à 1’15”.

15h49 – 81km
Pas de bagarre pour prendre le seul point de la montagne attribué au sommet : Lars Bak s’en empare sans difficulté.

15h47 – 
Peter Sagan retrouve sa place au sein du peloton.

15h45 – 84km
Plusieurs crevaisons à signaler à l’arrière du peloton, notamment celle de Peter Sagan. A l’avant, les fuyards abordent la Côte de Saint-Jean-du-Pin.

15h39 – 87km
En deuxième heure, l’échappée a parcouru 41,1km, soit une moyenne en baisse à 43,5km/h depuis le départ.

15h36 – 89km
Dans six kilomètres, l’échappée abordera la seule difficulté du jour : la Côte de Saint-Jean-du-Pin (4e cat., 1,8km à 4,2%).

15h32 – 
Le peloton arrive dans la zone de ravitaillement avec 1’20” de retard sur les cinq fuyards.

15h28 – 95km
Les frères Yates sont toujours à l’arrière du peloton, ils ne se quittent plus depuis qu’Adam est distancé au général.

15h26 – 96km
Seulement 1’15” de marge pour Gougeard, Rossetto, Bak, Ourselin et Wisniowski à l’approche du ravitaillement.

15h20 – 100km
La tête de course entre dans les 100 derniers kilomètres avec 1’10” d’avance.

15h14 – 
Zone de ravitaillement dans 12km pour les cinq fuyards. 1’20”.

15h13 – 107km
Le peloton n’a pas tardé à reprendre sa marche en avant… 1’35”!

15h11 – 108km
L’écart repart à la hausse alors que le peloton marque un arrêt généralisé : 1’50”.

15h10 – 
Passage complet du sprint intermédiaire:
1. Bak – 20pts
2. Rossetto – 17pts
3. Ourselin – 15pts
4. Wisniowki – 13pts
5. Gougeard – 11pts
6. Viviani – 10pts
7. Morkov – 9pts
8. Colbrelli – 8pts
9. Sagan – 7pts
10. De Gendt – 6pts
11. Mohoric – 5pts
12. Monfort – 4pts
13. T. Martin – 3pts
14. Laengen – 2pts
15. De Plus – 1pt

15h07 – 
Viviani a réglé le sprint avec 1’25” de retard sur la tête de course.

15h06 – 111km
Au tour du peloton : Viviani, Morkov, Colbrelli, Sagan.

15h05 – 112km
Le sprint n’est pas disputé. Bak passe devant Rossetto, Ourselin, Wisniowski et Gougeard.

15h04 – 113km
La tête de course à 1km du sprint intermédiaire…

15h03 – 
Le chrono indique un écart de 1’25” au dernier pointage.

15h02 – 
Vincenzo Nibali et Yves Lampaert se portent à hauteur de leurs voitures respectives.

14h58 – 118km
1’30” d’avance pour l’échappée à 5km du sprint.

14h51 – 122km
Les cinq hommes de tête évoluent avec 1’25” d’avance. Lotto Soudal, Jumbo-Visma et UAE-Team Emirates mènent la poursuite.

14h47 – 
En première heure, la tête de course a couvert 45,9 kilomètres.

14h46 – 
Après être revenu sur l’arrière du peloton, Thomas se fait soigner à sa voiture.

14h45 – 125km
L’échappée est à 12km du sprint intermédiaire de Vallérargues. 1’25”.

14h43 – 
Le peloton se rapproche à 1’35” de l’échappée alors que Thomas est sur le point de revenir à l’arrière du peloton.

14h40 – 128km
Thomas est râpé au coude gauche ainsi qu’au genou, mais ça a l’air d’aller.

14h39 – 129km
C’est déjà sa troisième chute depuis le départ. Castroviejo et Van Baarle le ramènent sur l’arrière du peloton.

14h39 – 
Le Gallois est tombé tout seul dans un virage en touchant le trottoir. Il change de vélo et repart.

14h38 – 
Chute de Geraint Thomas !!

14h36 – 130km
L’écart diminue à nouveau sous les deux minutes. Les cinq hommes de tête n’amusent pourtant pas le terrain!

14h34 – 132km
2’05”, le peloton évolue en contrôle.

14h33 – 
2’10” d’avance pour les cinq coureurs échappés.
Alexey Lutsenko semble en souffrance à l’arrière du peloton.

14h26 – 139km
Et maintenant 2’05”, le peloton laisse enfin respirer les cinq fuyards.

14h25 – 140km
Deux minutes d’avance pour l’échappée! L’écart maximal observé aujourd’hui.

14h15 – 146km
Il y a à nouveau 1’30” d’écart entre les deux entités de course.

14h12 – 
UAE-Team Emirates collabore à la poursuite de l’échappée. Il y a cinq ans, lors de la dernière arrivée à Nîmes, un certain Alexander Kristoff levait les bras!

14h11 – 149km
Le peloton passe au km28 avec 1’40” de retard sur Gougeard, Rossetto, Bak, Ourselin et Wisniowski.

14h08 – 151km
Voiture médicale demandée par Pierre-Luc Périchon (Cofidis) à l’arrière du peloton.

14h06 – 
Plus qu’une minute et dix secondes d’écart. C’est dur pour les cinq fuyards qui n’auront même pas le droit de rêver à la victoire aujourd’hui.

14h05 – 
Les coureurs passent le Pont du Gard, lieu de départ de la 17e étape ce mercredi.

14h03 – 154km
Tony Martin roule en tête de peloton devant Maxime Monfort. Il y a seulement 1’15” d’écart…

13h56 – 159km
Hausse de l’écart à 1’30”. Les jumeaux Yates discutent tranquillement à l’arrière du peloton.

13h51 – 163km
Le peloton contient les fuyards à 1’10” ! Les équipes de sprinteurs ne prendront visiblement aucun risque ce mardi.

13h46 – 
Le peloton ne semble pas décidé à laisser beaucoup de marge à ce quintet de bons rouleurs. 1′.

13h44 – 168km
Jumbo-Visma prend les commandes du peloton, Lotto Soudal n’est pas loin. 45″ d’écart.

13h43 – 
Composition de l’échappée : Alexis Gougeard (AG2R-La Mondiale), Stéphane Rossetto (Cofidis), Lukasz Wisniowski (CCC) Paul Ourselin (Total Direct Energie) et Lars Bak (Dimension Data).

13h42 – 169km
Jonction en tête : cinq hommes ouvrent la route.

13h42 – 170km
Kwiatkowski ramène Thomas au sein du peloton. Pas de problème pour les deux Ineos.

13h41 – 
Le peloton laisse directement filer.

13h40 – 171km
Trois hommes en chasse du duo de tête: Lukasz Wisniowski (CCC) Paul Ourselin (Total Direct Energie) et Lars Bak (Dimension Data).

13h39 – 
Rossetto est en tête avec Alexis Gougeard (AG2R-La Mondiale).

13h38 – 
Geraint Thomas est arrêté sur la droite de la route. Ennui mécanique pour le Gallois.

13h38 – 
Stéphane Rossetto (Cofidis) attaque à son tour.

13h37 – 
En raison des conditions climatiques, le ravitaillement est autorisé dès le départ et jusqu’aux dix derniers kilomètres.

13h37 – 174km à parcourir
Les attaques ne tardent pas. Total Direct Energie, Dimension Data, CCC sont dans le coup.

13h35 – Départ réel
Le départ réel est donné ! Les coureurs quittent Nîmes pour y revenir 177km plus tard.

13h33 – 
Crevaison roue arrière pour José Gonçalves. Le départ va encore être retardé.

13h32 – 
Mads Würtz est de retour, nous n’attendons plus qu’Alexander Kristoff!

13h31 – 
Le km0 est passé, mais le départ réel n’est pas donné. Des coureurs sont retardés à l’arrière.

13h22 – 
Il y a 5,6 kilomètres neutralisés avant le départ réel.

13h20 – Départ fictif
Le peloton s’élance dans l’itinéraire défilé.

13h15 – Avant course 
Le point sur les maillots à 5 minutes du fictif : Tim Wellens porte les pois, Peter Sagan le vert, Egan Bernal le blanc et, bien sûr, Julian Alaphilippe le jaune. Il semble tous les quatre à l’abri aujourd’hui!

13h10 – Avant course
Au lendemain de la deuxième journée de repos, le nombre d’abandons est historiquement faible. Seulement 13 coureurs ont quitté la course depuis le départ, une première depuis 1999! Le peloton devrait donc être composé de 163 unités ce mardi, à moins d’un forfait de dernière minute.

12h – Avant course 
Lors de la journée de repos, nous étions notamment aux conférences de presse de Deceuninck-Quick Step pour Julian Alaphilippe (lire ici) et Groupama-FDJ pour Thibaut Pinot (ici).

11h30 – Avant course 
Bonjour et bienvenue à tous pour suivre la seizième étape du Tour de France en direct commenté. Après la journée de repos, il faudra avaler 177 kilomètres avec départ et arrivée à Nîmes sous une chaleur étouffante. Un sprint massif est attendu à l’arrivée. D’ici au départ fictif prévu à 13h20, vous pouvez retrouver la présentation détaillée du parcours en cliquant ici.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Benoît Cosnefroy : « J’avais des jambes de feu »

Troisième en ouverture en attaquant à plusieurs reprises, troisième le lendemain au sprint, Benoît Cosnefroy …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.