(c) Sirotti

Tour de France : Elia Viviani veut « défendre le maillot jaune » avant de penser au sprint

Elia Viviani dispose d’une belle opportunité de lever les bras ce mardi, sur la seizième étape du Tour de France. Pour autant, le sprinteur italien de la Deceuninck-Quick Step pointait d’abord l’objectif de protéger son coéquipier Julian Alaphilippe avant d’envisager sa carte personnelle. Vainqueur de la quatrième étape à Nancy, Viviani a notamment réalisé un gros travail pour son leader lors de la dernière journée pyrénéenne. Il annonçait donc se tenir prêt à aider le leader du général en cas de tentative adverse sur les 177 kilomètres du jour.

A suivre > La seizième étape en direct commenté 

« Il ne semble pas y avoir de vents forts, seules certaines zones sont exposées. C’est un risque, nous devons être prudents et prêts, même si nous ne pensons pas être attaqués. Le maillot jaune doit rallier l’arrivée à l’avant, insistait Viviani à notre micro au départ de l’étape. Mon rêve de sprint, c’est Paris. Avant, nous devons défendre le maillot. C’est notre objectif principal. » Un objectif qui n’a pas empêché l’Italien de régler le peloton lors du sprint intermédiaire. S’il sera moins épaulé à l’abord du final, nul doute qu’il défendra crânement sa chance dans les rues nîmoises.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour du Danemark : Tiesj Benoot renoue avec la victoire, Lotto Soudal signe un doublé

Une véritable course de mouvements pour lancer le Tour du Danemark. Ce mercredi, le peloton …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.