(c) Sirotti

Tour de France : Deceuninck-Quick Step révèle son armada, sans Philippe Gilbert

L’annonce du groupe Deceuninck-Quick Step pour le Tour de France était fortement attendue étant donné que des choix forts devaient être faits. La direction de l’équipe belge a finalement tranché et ni Philippe Gilbert, ni Bob Jungels, ni Zdenek Stybar ne seront de l’aventure cette année.

L’équipe sera ainsi articulée autour de Julian Alaphilippe, sacré meilleur grimpeur et lauréat de deux étapes l’an passé, d’Elia Viviani, à la recherche d’une première victoire d’étape sur le Tour de France, mais aussi d’Enric Mas, deuxième du dernier Tour d’Espagne et qui fera ses débuts sur la Grande Boucle. À leurs côtés on trouvera Kasper Asgreen, 2e du Tour des Flandres et troisième du Tour de Californie, Yves Lampaert, lauréat du dernier chrono sur le Tour de Suisse, mais aussi Michael Morkov et Maximiliano Richeze pour guider Viviani dans les derniers hectomètres. Dries Devenyns pourra lui apporter son soutien à Enric Mas et Julian Alaphilippe.

« Julian est un peu une armée à lui tout seul, un gagneur qui a raflé le maillot de meilleur grimpeur l’année dernière de façon spectaculaire. Avec lui, vous êtes certains d’être surpris. Il y a quelques étapes, même au cours de la première semaine, qui lui conviennent vraiment. Et lorsque le parcours lui convient, il est l’un des meilleurs au monde. Nous serons à la recherche de victoire d’étape dans ces journées spécifiques. Pour Elia, nous devons nous rappeler que c’est sa première fois depuis des années sur le Tour. Il a fait ses preuves en tant que vainqueur d’étapes sur les Grands Tours, mais il s’agit du Tour, et avec une équipe solide derrière lui, il devra rester calme et saisir les opportunités quand il le faudra. Peut-être qu’il sera difficile d’obtenir le maillot vert, mais nous verrons cela au jour le jour, car il vise avant tout les victoires d’étape », a briefé Tom Steels.

Concernant Enric Mas, « c’est notre homme pour le général, mais en même temps, il s’agit de ses débuts sur le Tour de France, et même s’il a prouvé sur la Vuelta qu’il pouvait garder sa condition pendant trois semaines, on parle là du Tour et il est aussi là pour apprendre », a enchaîné Steels. « Il est difficile d’expliquer cette course tant que vous n’y avez pas participé. Tout est plus difficile dans le Tour et il a besoin de comprendre cela. Il devra être bien placé, même sur les étapes plates qui sont plus rapides et plus chaotiques que dans les autres courses. Heureusement, nous avons Dries, sur qui nous pouvons compter, car il sera le bras droit de Mas et le soutiendra le plus longtemps possible. Avec son expérience et la préparation qu’il a eue, il est vraiment prêt à aider Enric ».

En guise de conclusion, le directeur sportif de Deceuninck-Quick Step est revenu sur l’absence de certains, tel que Philippe Gilbert, dans la sélection : « Avec un effectif aussi puissant, il était vraiment difficile de choisir seulement huit coureurs et il est dommage que des gars comme Philippe Gilbert ne puissent être parmi nous, mais nous pensons qu’il s’agit d’une équipe vraiment équilibrée. Nous avons trois leaders avec des objectifs de victoires d’étape et de bon classement général, ce qui n’est pas facile à mélanger, mais avec ce groupe et notre expérience, nous pouvons bien faire sur beaucoup d’étapes. Le chrono par équipes en Belgique, en tant qu’équipe belge avec des sponsors belges, est un gros objectif et nous avons une formation qui peut certainement briller dans cet exercice. Nous pensons que cette équipe nous offre un bon équilibre et l’opportunité de nous distinguer sur beaucoup d’étapes ».

Deceuninck-Quick Step pour le Tour de France : Julian Alaphilippe, Enric Mas, Elia Viviani, Maximiliano Richeze, Michael Morkov, Kasper Asgreen, Dries Devenyns et Yves Lampaert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.