© Jean-Claude Faucher

Tour de France 2019 : Thibaut Pinot « agréablement surpris »

Contrairement à son habitude, Thibaut Pinot n’avait pas fait le déplacement à Paris, ce jeudi, pour assister à la présentation officielle du parcours du Tour de France. Pourtant, le grimpeur de la Groupama-FDJ a d’ores et déjà confirmé qu’il serait de la partie en 2019. Il l’a d’ailleurs réaffirmé aujourd’hui même lors d’une interview effectuée par son équipe. “Le Tour de France sera un vrai et gros objectif l’an prochain”, a-t-il martelé. Raison de plus pour être au départ, le joli morceau concocté par Amaury Sport Organisation tout près de chez lui.

“J’ai été plutôt agréablement surpris, s’est réjoui le vainqueur du Tour de Lombardie. Il y a beaucoup d’étapes dans l’Est de la France, pour moi c’est un beau parcours. Il y a beaucoup de montagne, beaucoup de hautes altitudes aussi. La montagne arrive rapidement également. Après quatre jours, on sera dans les Vosges, ça change un peu et c’est très bien comme ça. Il y aura une belle étape de montagne avec le Grand Ballon, le Ballon d’Alsace puis la montée des Chevrères avant la Planche des Belles Filles. Ce sont des cols que je fais toutes les semaines. C’est une vraie étape de montagne et l’une des plus belles du Tour pour moi. Je connais les cols par coeur et j’ai hâte d’y être, c’est certain.”

Respectivement 15ème (2012) et 2ème (2014) lors des deux premiers passages du Tour à la Planche des Belles Filles, Pinot rêve évidemment de l’emporter devant les siens, à domicile. Il lui faudra pour cela dompter la nouvelle arrivée, nettement durcie. “C’est une montée qui est à 15 kilomètres de chez moi, rappelle-t-il. Quand j’étais jeune, je n’imaginais pas que le Tour de France arriverait là, et encore moins quatre fois en huit ans ! Pour moi, c’est à chaque fois un réel bonheur. C’est une montée assez courte mais irrégulière avec des pourcentages assez durs sur la fin, surtout avec le dernier passage qu’ils ont rajouté. Ce sera une difficulté encore supérieure aux autres années. Et c’est encore mieux pour moi.”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.