(c) ASO/Pauline Ballet

Tim Wellens : « Je me battrai aussi longtemps que possible »

Petit à petit, Tim Wellens fait du maillot à pois un objectif. Quand il s’en est emparé au soir de la troisième étape, le Belge annonçait plutôt viser une victoire d’étape dans les jours à venir. Quarante huit heures plus tard, il se portait dans l’échappée pour amasser les points de la montagne. Une technique qu’il a encore adoptée ce jeudi, sur la route de la Planche des Belles Filles. De 17, son compteur points a bondi à 43 lors de la sixième étape. Un total qui lui assure de pouvoir passer une journée tranquille au sein du peloton ce vendredi et, sans doute, de se préparer à sauter à nouveau dans l’échappée lors de la huitième étape.

Lire aussi > Giulio Ciccone : « Porter le maillot jaune, c’est le rêve »

« Hier, je pensais vraiment avoir besoin d’une journée de repos avant de reprendre une échappée. Mais ce matin, je me sentais déjà beaucoup mieux, expliquait Wellens après avoir conclu l’étape en 30e position. L’échappée n’était pas dure à prendre aujourd’hui, alors que parfois c’est une bataille d’une heure. A l’avant, tout le monde a compris que nous avions une chance de jouer la victoire. J’ai été chanceux de pouvoir compter sur Thomas (De Gendt) en tête, il m’a aidé à prendre les points de la montagne. Il mérite le prix de la combativité selon moi, je vais donc lui donner mon trophée. Maintenant, j’espère conserver le maillot à pois encore plusieurs jours. Je me battrai aussi longtemps que possible. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.