EN DIRECT
(c) Sirotti

Nicolas Portal : « Trouver des façons différentes de gagner »

Chris Froome part ce samedi à la conquête d’un quatrième sacre, déjà, sur la Grande Boucle. L’occasion pour le longiligne Britannique de se rapprocher encore un peu plus du quatuor fantastique composé de Jacques Anquetil, Bernard Hinault, Eddy Merckx et Miguel Indurain, tous lauréats de cinq Tours de France. Cette saison, néanmoins, le leader du Team Sky ne pourra que très peu faire parler ses qualités contre-la-montre, puisque seulement 37 kilomètres sont au programme. Les principales différences se feront en montagne, là où Froome a montré des signes moins rassurants qu’à l’accoutumée à l’occasion du dernier Critérium du Dauphiné (4e).

Nicolas Portal, directeur sportif attitré de Froome depuis plusieurs années, a ainsi livré son ressenti quant au parcours proposé cette année sur le Tour. “Cela ne saute pas directement aux yeux quand on regarde les profils de course, mais ce Tour de France sera très exigeant et il sera difficile à gagner, a-t-il indiqué dans un communiqué. Il y aura beaucoup d’étapes compliquées pendant ce Tour mais uniquement trois arrivées au sommet. Deux d’entre elles sont de vraies arrivées au sommet et la troisième sera une arrivée à la Planche de Belles Filles. Celle-là sera plutôt explosive. Le fait de n’avoir que trois arrivées au sommet cette année représente un défi. Quand il y a de gros concurrents pour le classement général qui sont très bons grimpeurs, pour eux le but est évidemment de faire de leur mieux sur ces étapes. Cette année nous devrons trouver des façons différentes de gagner.”

L’année dernière, Chris Froome avait surpris son monde en attaquant dans la descente du Col de Peyresourde pour aller chercher le maillot jaune, puis en créant une brèche dans le vent avec Peter Sagan en direction de Montpellier. Le protégé de Dave Brailsford sera naturellement plus scruté mais l’objectif n’en reste pas moins de surprendre. “Je pense que courir intelligemment chaque jour et se créer des opportunités pourrait être une façon de gagner ce Tour de France ; les trois étapes avec arrivées au sommet sont très importantes mais chaque journée le sera aussi et la tension sera très élevée, on devra être concentré, a exposé Portal. Cette année la course est très ouverte. Beaucoup d’étapes n’auront peut-être pas de gros cols, mais il y aura des complications. Cela peut venir de vents de travers ou une ascension très courte jusqu’à l’arrivée et dans ce cas beaucoup d’équipes verront une opportunité pour la victoire.”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

« Une bonne journée » pour Nans Peters qui a pu « profiter tranquillement » de son maillot blanc

Une première pour Nans Peters. Meilleur jeune du Giro depuis le chrono de Saint-Marin, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.