« Aucun regret » pour Julian Alaphilippe

Il espérait sa troisième victoire de la saison, hier, dans la troisième étape du Tour Colombia. Julian Alaphilippe a finalement été battu assez nettement par Juan Sebastian Molano du côté de Llanogrande. Dans un sprint en peloton réduit, mais où figurait encore le sprinteur d’UAE Team Emirates – au contraire de son coéquipier vainqueur la veille Alvaro Hodeg -, le Français de la Deceuninck-Quick Step s’est donc flanqué d’une solide deuxième place. Et il ne pouvait pas franchement faire mieux.

“J’étais bien placé dans le dernier kilomètre grâce à Bob [Jungels], qui a fait un gros boulot et fait de son mieux pour me protéger et me positionner, mais l’étape était très dure et j’ai pu le sentir dans mes jambes sur la fin, a commenté le protégé de Patrick Lefévère, désormais 4e du général à deux secondes du leader Rigoberto Uran (EF Education First). Même si on termine en deuxième position, nous n’avons aucun regret, car je sais que Molano est très rapide. Nous avons essayé et nous essaierons demain (aujourd’hui), la course est loin d’être terminée”. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.