(c) Sirotti

Adam Yates : « Ça fait du bien »

Adam Yates l’attendait depuis un moment. Voilà près d’un an que le coureur britannique n’avait plus levé les bras. Et ce dimanche, dans “l’étape des Murs” sur Tirreno-Adriatico, le puncheur-grimpeur de Mitchelton-Scott n’a pas voulu prendre le risque de démarrer trop tard, comme ce fut le cas à Trevi vendredi, où il fut devancé par Primoz Roglic (LottoNL-Jumbo). Adam Yates a donc pris ses responsabilités, et l’initiative, sur les rampes de Filottrano où se concluait une étape hommage à Michele Scarponi.

“Ca fait du bien, soufflait le jeune homme après le podium protocolaire. Cela faisait un moment que je n’avais plus gagné. J’avais essayé il y a deux jours et je n’étais pas passé loin en prenant la deuxième place. Les jambes étaient bonnes. Et aujourd’hui, l’équipe m’a parfaitement déposé au pied de la montée finale, elle a fait un véritable train jusqu’au pied. J’étais en bonne position et je n’avais plus qu’à attaquer et résister au peloton dans la final. Tout s’est bien déroulé et on repart avec une belle victoire”.

Ecarté de la bataille pour la victoire finale dès le deuxième jour de course après avoir été retardé par une chute, Adam Yates intègre tout de même le top-10 du général. Le chrono final pourrait venir rebattre les cartes mais l’ancien vainqueur de la Clasica San Sebastian a d’ores et déjà réussi sa semaine. Ironie du sort, il arborait cet après-midi un large sourire quand son jumeau Simon faisait la grise mine sur Paris-Nice, perdu de quatre secondes dans la dernière étape. “Il a gagné une étape hier, il a finalement échoué à la deuxième place du général, mais ça reste une belle progression pour lui, a ajouté Adam. Cela fait deux ans qu’il tente sa chance sur Paris-Nice, il n’est pas passé loin cette année. Ca sera pour l’année prochaine !”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.