Semaine Coppi et Bartali : Simone Velasco règle un peloton réduit

Les puncheurs n’auront pas su saisir l’occasion qui leur était offerte de briller, ce vendredi, sur la troisième étape de la Semaine Coppi et Bartali autour de Forli. À l’arrivée, c’est un sprint en peloton réduit qui a décidé du vainqueur, et c’est l’Italien Simone Velasco (Neri Sottoli-Selle Italia-KTM) qui s’est montré le plus rapide. Il a devancé son compatriote Francesco Gavazzi (Androni-Sidermec) et le Danois Alexander Kamp (Riwal Readynez) sur la ligne tandis que Lucas Hamilton (Mitchelton-Scott) n’a été nullement inquiété quant à sa place de leader au général.

Ce vendredi, en guise de troisième étape sur la Semaine Coppi et Bartali, c’est un circuit de vingt-deux kilomètres autour de Forli qui était proposé. Un circuit comprenant l’ascension de Rocca delle Caminate (3,5 km à 6,5%) et qui devait être bouclé à sept reprises. C’est dans le premier tour, et plus précisément dans la première ascension, que l’échappée du jour se dégage. On y retrouve Enrico Barbin (Bardiani CSF), Pierpaolo Ficara (Amore&Vita), Jalel Duranti (Colpack), Lucas Eriksson (Riwal Readynez), Kenny Elissonde (Team Sky), Alejandro Osorio et Joan Bou (Nippo Vini Fantini). Le peloton et l’équipe du leader Lucas Hamilton (Mitchelton-Scott) laissent faire et c’est avec un avantage d’environ deux minutes que les fuyards entament le second tour de circuit. Par la suite, le paquet s’attache simplement à ne pas laisser trop de champ aux échappés, ne leur permettant d’ailleurs à aucun moment de posséder plus de quatre minutes d’avance. L’écart maximal communiqué est de 3’40, après soixante kilomètres.

Et dès lors, cette avance ne fera que de baisser, du fait de l’accélération progressive du peloton, avec EF Education First aux commandes aux côtés de Mitchelton-Scott et Israel Cycling Academy. Dans la deuxième partie de course, à l’entame du cinquième tour (66 km de l’arrivée), l’écart est ramené à deux minutes, et même à une petite minute un tour plus loin, alors que Duranti ne peut plus suivre ses collègues de fuite. Ils ne sont donc plus que six avec une avance minime à une quarantaine de kilomètres de l’arrivée. Dans l’avant-dernier tour, néanmoins, les attaquants du jour résistent bien. Qui plus est, aucune attaque n’intervient dans le peloton et l’écart est par conséquent stabilisé à une minute à l’entame du tout dernier tour. Mais ça ne dure pas. Le peloton produit une vive accélération à l’entame de cette ultime boucle, et se rapproche à 30 secondes au panneau indiquant les vingt derniers kilomètres. Kenny Elissonde (Team Sky) tente alors de s’isoler en tête de course.

Le Français fait la course en tête quelques instants, mais le peloton, après avoir avalé le reste de l’échappée, le rattrape également. Se présente alors la dernière ascension de Rocca delle Caminate. La Sky imprime son gros tempo, quelques attaques surviennent, mais au sommet, à seize kilomètres du but, ils sont encore une cinquantaine dans le paquet principal. On se dirige alors vers un sprint en peloton réduit, d’autant qu’Androni-Sidermec et Movistar tentent de maitriser les offensives qui surgissent dans les dix derniers kilomètres. À deux bornes du but, Evgeny Shalunov (Gazprom-Rusvelo) joue tout de même sa chance, mais il est repris peu avant la flamme rouge et c’est donc bien un emballage qui décide du vainqueur. À ce petit jeu, Simone Velasco (Neri Sottoli-Selle Italia-KTM) est le plus prompt à passer la ligne, et il s’adjuge son premier succès de l’année devant Francesco Gavazzi (Androni-Sidermec) et Alexander Kamp (Riwal-Readynez). Lucas Hamilton (Mitchelton-Scott) arrive tranquillement au sein de ce peloton et conserve les rênes du général.

Classement de la troisième étape

1 Simone Velasco (Neri Sottoli – Selle Italia – KTM)
2 Francesco Gavazzi (Androni Giocattoli) t.m.t
3 Alexander Kamp (Riwal Readynez Cycling Team)
4 Nicola Bagioli (Nippo Vini Fantini Faizanè)
5 Giovanni Visconti (Neri Sottoli – Selle Italia – KTM)
6 Matteo Sobrero (Dimension Data For Qhubeka Continental)
7 Jonathan Canaveral (Coldeportes Bicicletas Strongman)
8 Jonathan Lastra (Caja Rural Seguros Rga)
9 Alessandro Fedeli (Italia), 10° Marco Tizza (Amore e Vita – Prodir)

Général après la troisième étape

1 Lucas Hamilton (Mitchelton-Scott)

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de Guangxi : Matteo Trentin en a « un peu marre d’être troisième »

A l’arrivée de la première étape du Tour de Guangxi, Matteo Trentin semblait déjà frustré …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.