Route du Sud : Brice Feillu se place pour le général

Déjà en vue sur le récent Tour de Luxembourg où il a conservé son maillot de meilleur grimpeur acquis l’an dernier, Brice Feillu a confirmé sa bonne phase actuelle à l’occasion de l’ouverture de la Route du Sud jeudi. Le vainqueur à Andorre-Arcalis sur le Tour de France a su prendre le bon wagon à la mi-parcours lors de la première étape pour ensuite jouer la victoire à Saint-Pons-de-Thomières. Le longiligne grimpeur français aura bien tenté sa chance dans l’ultime ascension, sans pour autant parvenir à se défaire de ses compères poursuivants ou reprendre Julien Loubet, qui avait anticipé. Finalement septième sur la ligne, à l’issue d’un sprint en petit comité, Brice Feillu a quoiqu’il en soit réalisé une belle opération grâce à son escapade.

« Avec Elie à l’avant, la journée commençait bien, a-t-il repris dans un communiqué. Quand il s’est retrouvé en difficulté, j’ai fait le saut pour revenir sur le contre. Dans la dernière ascension, j’ai tenté le tout pour le tout. Je suis repris au sommet, dommage. Ça fait du bien de retrouver les cols en compétition. Pourtant, je n’avais pas de bonnes sensations en début d’étape. Avec les premières chaleurs, je pense qu’une large partie du peloton était en souffrance en début de journée. Je fais une bonne opération au général […] L’explication commencera samedi. Ça va être intéressant ! » 

Pointé à 36 secondes du leader Julien Loubet, et en avance de plus de cinq minutes sur les grands favoris, Brice Feillu partira en revanche sur un pied d’égalité avec Richard Carapaz, David Arroyo, Kenny Elissonde ou encore Luis Angel Maté, tous de solides grimpeurs.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Strade Bianche 2020 : Le direct commenté

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.