(c) B.Bade / LNC

« Du tableau noir » pour Marc Sarreau et Groupama-FDJ à Vitré

« C’est Marc qui a les lauriers ce soir mais c’est vraiment un groupe qui a gagné aujourd’hui », a insisté Thierry Bricaud, vendredi soir, quelques minutes après la victoire de son sprinteur Marc Sarreau sur la Route Adélie de Vitré. Victorieux pour la deuxième fois en cinq jours, après son succès du côté de Cholet-Pays De Loire, le jeune homme de 25 ans a confirmé les paroles de son directeur sportif après sa descente du podium. « Dans le petit tour, on avait Valentin Madouas devant, donc on n’a pas eu à travailler, a-t-il raconté. Il y a eu beaucoup d’attaques derrière, ça nous a arrangé. Valentin était très fort et par la suite on a tout fait pour le sprint. Tout s’est bien passé. Le final était assez sinueux avec une longue descente et plusieurs virages qui s’enchainent. Il y avait des pavés, c’était assez dangereux. Toute l’équipe a roulé pour qu’on vire en tête avec Mickaël Delage, et il m’a parfaitement lancé. On a été surpris par Bram Welten (Arkéa-Samsic) à 200 mètres mais j’ai réussi à revenir dans les derniers mètres. »

Thierry Bricaud se réjouissait naturellement de cette sixième victoire de l’année pour Groupama-FDJ, mais surtout de la manière avec laquelle elle a été acquise. « C’était du tableau noir, a-t-il lancé. On a assumé, on a roulé, puis on s’est fait un peu déborder dans le final donc on a aussi attaqué avec Valentin Madouas pour soulager l’équipe. Cela a permis à tout le monde de souffler, et puis ensuite, le reste de l’équipe s’est occupé de Marc Sarreau pour le sprint. C’était la course parfaite et on a montré un beau collectif ».

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Strade Bianche 2020 : Le direct commenté

    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.