Tour de Drenthe : L’échappée belle de Jan-willem Van Schip

Le peloton a voulu y croire jusqu’au bout, mais c’est bien l’échappée qui a eu gain de cause sur le Tour de Drenthe ce vendredi. Membres de l’échappée “matinale”, Twan Castelijns (LottoNL-Jumbo), Jan-Willem van Schip (Delta Cycling) ont admirablement résisté et tenu tête au peloton pour se disputer la victoire au terme des 206 kilomètres de course. C’est alors le jeune homme de la formation Delta Cycling, 22 ans, qui a réussi à prendre le meilleur sur son compatriote dans un sprint à l’arrachée. Derrière, Jasper De Buyst (Lotto-Soudal) a réglé le peloton et prend la troisième place de l’épreuve.

En début de course, le peloton évolue groupé malgré quelques attaques et il faut attendre le premier mont pour voir trois coureurs prendre le large. On retrouve Twan Castelijns (LottoNL-Jumbo), Jan-Willem van Schip (Delta Cycling) et Julius van den Berg (SEG Racing). L’écart grimpe jusqu’à 8′ sur un peloton emmené par Lotto Soudal et Aqua Blue Sport. Les secteurs pavés font des dégâts et plusieurs coureurs sont lâchés à la pédale ou sur crevaison. À l’approche de la dernière heure de course, le peloton, ou du moins ce qu’il en reste, ne compte plus que quatre minutes de retard sur le trio de tête. La Lotto-Soudal tente de contrôler mais ne peut empêcher six coureurs de partir en contre, dont Berden De Vries (Roompot) et Wesley Kreder (Wanty-Groupe Gobert). Ce groupe se rapproche à une petite minute des échappés matinaux, mais le peloton ne lâche pas le morceau. Après dix kilomètres en chasse, les poursuivants sont avalés par le peloton, qui pointe alors à seulement 40 secondes de l’échappée.

Toutefois, les trois baroudeurs de tête n’ont pas l’intention de rendre les armes. Et malgré le tempo imprimé par la Wanty-Groupe Gobert et la Lotto-Soudal, la jonction ne s’opère pas si facilement. Au premier passage sur la ligne d’arrivée, à environ dix bornes de la ligne, 20 secondes séparent encore les deux groupes. Les trois fuyards s’entendent parfaitement et profitent d’un circuit final assez technique pour conserver leur avance. Malheureusement, l’échappée perd Julius van den Berg, à bout de forces, à deux kilomètres du but. Ce sont donc Castelijns et van Schip qui s’en vont tenter de résister dans les derniers hectomètres à un peloton lancé à leurs trousses. Les deux hommes continuent de collaborer et entrevoient la dernière ligne droite avec une marge suffisante sur le paquet pour se disputer la victoire. Dans un sprint au forceps, c’est alors le coureur de Delta Cycling qui s’impose de justesse, assis sur sa selle, devant celui de la LottoNL-Jumbo, alors que Jasper De Buyst (Lotto-Soudal) règle le paquet pour la troisième place.

 

Classement

1. Jan-willem Van Schip (Delta Cycling) les 206,2km en 4h48’55
2. Twan Castelijns Team (LottoNL-Jumbo) m.t.
3. Jasper de Buyst (Lotto Soudal) à 11″
4. Adam Blythe (Aqua Blue Sport) m.t.
5. Elmar Reinders (Roompot-Nederlandse Loterij) m.t.
6. Danilo Napolitano (Wanty-Groupe Gobert) m.t.
7. Chris Opie (Bike Channel Canyon) m.t.
8. Twan Brusselman (Destil – Jo Piels) m.t.
9. Maxime Farazijn (Sport Vlaanderen) m.t.
10. Frantisek Sisr (CCC Sprandi Polkowice) m.t.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Bauke Mollema : « C’était très excitant »

Deux sur deux pour Bauke Mollema ! Déjà dans l’équipe néerlandaise qui avait remporté le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.