EN DIRECT

4 Jours de Dunkerque : Clément Venturini déclassé, Dylan Groenewegen déclaré vainqueur

Ce mercredi, le peloton des 4 Jours de Dunkerque devait parcourir 177 kilomètres entre Wallers et Saint-Quentin. Le dernier kilomètre en faux plat montant n’a pas empêché les sprinteurs de se livrer une nouvelle explication. Parti de trop loin, Dylan Groenewegen a échoué à réaliser le doublé… à la pédale. Battu sur la ligne par Clément Venturini, le Néerlandais hérite finalement de la victoire sur tapis vert après le déclassement du coureur d’AG2R-La Mondiale. Durant le sprint, Venturini a poussé irrégulièrement Tim Dupont, arrivé troisième sur la ligne et finalement reclassé à la deuxième place. 

Quatre coureurs prennent rapidement les devants sous le soleil du Nord. Romain Cardis (Total Direct Energie), Lasse Norman Hansen (Corendon-Circus), Emiel Vermeulen (Natur4Ever-Roubaix Lille Métropole) et Przemyslaw Kasperkiewicz (Delko Marseille Provence) forment l’échappée. Le peloton laisse filer ce quatuor à près de cinq minutes après quarante kilomètres de course. Vainqueur en ouverture, Dylan Groenewegen fait rouler ses équipiers de la Jumbo-Visma.

Le peloton opère alors un rapproché progressif. A 50 kilomètres du but, il n’y a plus que deux minutes d’écart. Une chute massive vient cependant troubler le paquet, contraignant notamment Jimmy Turgis (Vital Concept-B&B Hotels) et Mauro Finetto (Delko Marseille Provence) à l’abandon. Jumbo-Visma continue de rouler à la poursuite des hommes de tête et profite bientôt du renfort de Groupama-FDJ.

A l’entrée sur le circuit final, à parcourir trois fois, les hommes de tête ne comptent plus qu’1’30” de marge sur le peloton. Après un tour, il n’y a plus qu’une minute. Les équipes de sprinteurs ne veulent pas recoller trop tôt et maintiennent l’échappée à portée. A 15 kilomètres du but, le peloton se rapproche encore à 30″. Alors qu’il n’y a plus qu’une dizaine de secondes d’écart, Romain Cardis tente de relancer l’allure. Ses compagnons de fuite préfèrent se relever. Seul, le coureur français oppose une belle résistance et se maintient en tête jusqu’aux trois derniers kilomètres. Il est alors avalé par un peloton conduit par les équipes de sprinteurs.

Les favoris sont piégés par les nombreux virages du final. Au passage de la flamme rouge, Dylan Groenewegen et Marc Sarreau sont trop loin pour disputer la victoire. Le Néerlandais parvient à revenir à toute vitesse dans le final, mais trop tard. C’est alors Clément Venturini qui l’emporte, un cheveu devant le Néerlandais. Tim Dupont conclut à la troisième place après un contact avec le vainqueur. Les commissaires jugent ensuite que le sprint du coureur Ciel et Terre est irrégulier et offre la victoire sur tapis vert à Groenewegen. Tim Dupont s’empare de fait du premier accessit, devant Jans Roy.

Le classement de la deuxième étape : 
1.. Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) en 4h08’33”
2. Tim Dupont (Wanty-Gobert) t.m.t.
3. Jans Roy (Corendon-Circus)
4. Tom Van Asbroeck (Israel Cycling Academy)
5. Jens Keukeleire (Lotto Soudal)
6. Piet Allegaert (Sport Vlaanderen-Baloise)
7. Mike Teunissen (Jumbo-Visma)
8. Michael Van Staeyen (Roompot-Charles)
9. Pieter Vanspeybrouck (Wanty-Gobert)
10. Pierre Barbier (Natur4Ever – Roubaix Lille Métropole)

Le classement général après la deuxième étape : 
1. Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) en 8h26’02”
2. Marc Sarreau (Groupama-FDJ) à 11″
3. Lasse Norman Hansen (Corendon-Circus) à 12″
4. Tim Dupont (Wanty-Gobert) à 14″
5. Elmar Reinders (Roompot-Charles) m.t.
6. Mike Teunissen (Jumbo-Visma) à 16″
7. Jans Roy (Corendon-Circus) m.t.
8. Samuel Leroux (Natur4Ever-Roubaix Lille Métropole) à 17″
9. Rudy Barbier (Israel Cycling Academy) à 18″
10. Dries De Bondt (Corendon-Circus) à 19″

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Tour de France : Le dernier kilomètre triomphant de Julian Alaphilippe

Aujourd’hui se disputait la treizième étape de cette 106ème édition de la Grande Boucle. Au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.