Paris-Tours : La course en direct commenté

17h27 – fin du live 
Merci à tous d’avoir suivi Paris-Tours en notre compagnie. Le compte-rendu de l’épreuve, avec le top 10, est disponible ici, les réactions suivront dans la soirée sur notre site et notre chaîne YouTube.

17h25 – 
Amaury Capiot complète le top5.

17h25 – 
Démare quatrième.

17h24 – 
Terpstra et Naesen arrivent déjà… Terpstra deuxième devant Naesen!

17h24 – arrivée
Victoire de Jelle Wallays après avoir roulé 52 kilomètres en solitaire. Quel exploit!

17h23 – 1km
Flamme rouge pour Wallays qui roule maintenant sur l’Avenue de Grammont.

17h22 – 2km
Plus que deux kilomètres à tenir pour Wallays.

17h21 – 
Wallays évolue maintenant sur de longues lignes droites, il est toujours bien posé sur sa machine.

17h20 – 3km
Le duo de chasse se rapproche, mais c’est trop tard! Encore 50″ pour Wallays.

17h18 – 4km
Terpsta et Naesen sortent en contre!

17h17 – 5km
59″ d’avance pour Wallays qui a même le temps de savourer son exploit ! Sa meilleure performance cette année était une 6e place d’étape sur le ZLM Tour (1.1) !

17h16 – 6km
Encore 1’10” d’avance pour le Belge. L’an dernier, Andersen s’imposait avec seulement 25″ d’avance!

17h14 – 
Le groupe de chasse est maintenant résigné! On va se jouer la deuxième place…

17h13 – 8km
Toujours 1’20” d’avance pour le Belge! A moins d’un ennui mécanique, il ne sera pas revu.

17h10 – 10km
Wallays a avalé la bosse et conserve 1’20” de marge ! Cela semble plié pour le Belge…

17h09 – 11km
Nouvel ennui mécanique pour Küng dans le groupe de chasse, quelle poisse pour le 3e des Mondiaux…

17h08 – 
Wallays attaque la dernière bosse!

17h08 – 12km
L’écart est inchangé, les poursuivants roulent en file indienne mais ne refont pas de terrain!

17h06 – 13km
Le dernier secteur passe sans ennui pour Wallays !! Il ne lui reste plus qu’une bosse à avaler avec encore 1’25” de marge.

17h04 – 
La poursuite est complètement désorganisée, Wallays file tout droit vers le titre! Reste à éviter la crevaison dans le dernier secteur…

17h03 – 15km
1’30” d’avance pour Wallays !! Il semble parti pour inscrire une deuxième fois son nom au palmarès de l’épreuve. Quel numéro!

17h01 –
Wallays approche du dernier chemin de vignes…

16h59 – 17km
Le groupe de chasse ne s’entend plus et procède par attaques!

16h57 – 18km
Toujours 1’20” pour Wallays à 18km du but. Quel numéro!

16h55 – 
Sarreau et Küng ont en fait été victimes de crevaisons!! Il n’y a plus que 14 coureurs en poursuite de Wallays.

16h54 – 20km
Küng est en difficulté.. Wallays tient bon et compte toujours 1’15” d’avance!

16h51 – 
Nouveau chemin de vignes pour Wallays. 1,6km

16h51 – 
Barcelo s’est seul lancé en poursuite depuis le groupe de chasse!

16h50 – 23km
Un petit groupe avec Marc Sarreau rejoing les 11 costauds.

16h49 – 
Bol, Terpstra, Naesen, Gallopin, Démare, Küng, Maes, De Backer, Bonnamour, De Gendt et Barcelo forment le groupe de chasse!

16h49 – 24km
Le reste du peloton à 1’30”.

16h48 – 
En tête ; Wallays
+ 1’10” : 2 11 21 24 31 34 45 73 102 112 202

16h47 – 
Maes, De Backer, Bol sont également dans le groupe des 11.

16h46 – 
Les 11 sont à 1’10” de Wallays, le reste du peloton à 1’20”.

16h46 – 26km
Ils sont 11 en poursuite de Wallays! Naesen, Démare, Küng, Terpstra sont notamment dans le coup.

16h45 – 
Un groupe d’une dizaine d’hommes est en train de sortir après l’accélération des AG2R! Coquard est distancé.

16h44 – 27km
La tête du peloton se rapproche à 1’10” de Wallays sur cette grosse accélération.

16h43 – 
Sinkeldam, Walscheid et plusieurs coureurs lâchent prise sur le coup. Siskevicius, Tulik, Dupont, Biermans…

16h43 – 
Accélération des AG2R dans la bosse!

16h42 – 
Deux abandons pour Total Direct Energie : Damien Gaudin et Fabien Grellier quittent la course.

16h42 – 28km
Nouvelle bosse pour Wallays qui compte maintenant 1’30” d’avance.

16h41 – 29km
Wallays le passe sans encombre et sort avec 1’25” d’avance!

16h39 – 30km
Déjà le 5e chemin de vignes pour Wallays, 1,2 km à prier pour éviter la crevaison…

16h38 – 31km
Wallays conserve 1’20” d’avance.
Il y a cinq Groupama-FDJ dans le peloton, mais on ne refait de terrain pour l’instant.

16h37 – 32km
Le Gac est revenu après sa crevaison !

16h36 – 33km
Et maintenant 1’20” pour le Belge !

16h35 – 
Wallays creuse l’écart et compte maintenant 1’15” ! Le vainqueur de l’édition 2014 réalise un joli numéro.

16h34 – 
Intercalé depuis un moment, Hollenstein est repris. C’est toujours Groupama-FDJ qui emmène.

16h33 – 
Stefan Küng est de retour au sein du peloton. Wallays compte encore 1’05” d’avance!

16h32 – 
Le vainqueur sortant a tenté sa chance de loin aujourd’hui. Il ne conservera vraisemblablement pas son titre.

16h31 – 
Kragh Andersen est décroché du peloton!!

16h30 – 
Hollenstein est à 45″ de Wallays, le peloton à 1′.

16h29 – 
Crevaison d’Olivier Le Gac.

16h28 – 37km
Retour de Niki Terpstra au sein du premier peloton! Gros effort du Néerlandais pour recoller.

16h27 – 
Alexys Brunel vient de remporter la course Espoirs !

16h26 – 
Wallays
+40″ Hollenstein
+55″ peloton

16h26 – 
Il s’agit de Reto Hollenstein. Il a 35″ à boucher sur Wallays…

16h24 – 
Andersen repris, un Katusha-Alpecin sort du peloton!

16h23 – 
Andersen est repris par l’avant du peloton, qui est désormais bien réduit.
Crevaison roue avant pour Venturini…

16h23 – 
Chute de Robin Carpenter.

16h22 –
Crevaison aussi pour Terpstra! C’est la loterie sur ce secteur…

16h21 – 
Andersen a été dépanné par la voiture Mavic et a pu repartir devant le peloton. Il est à 20″ de Wallays.

16h21 – 
Wallays est désormais seul en tête!

16h20 – 
Crevaison roue arrière pour Andersen!!! Wallays le dépasse!

16h19 – 
L’homme de tête attaque le secteur empierré le plus long du jour! Deux kilomètres dans les vignes à suivre…

16h19 – 
Kragh Andersen
+20″ Wallays
+55″ Peloton emmené par Groupama-FDJ

16h18 – 45km
Deux coureurs attaquent le peloton, mais ça ne laisse pas filer.

16h16 – 46km
Wallays revient à 30″ du tenant du titre… Le peloton à une minute!

16h14 – 
Kragh Andersen
+35″ Wallays
+50″ Peloton emmené par Groupama-FDJ

16h14- 
Wallays en termine à son tour, rapidement suivi par le peloton.

16h13 – 
Chute de Jesper Asselman.
A l’avant, Andersen en a terminé du deuxième secteur.

16h11 – 
Wallays est à 50″ d’Andersen qui maîtrise bien son effort, le peloton à 55″.

16h11 –
Venturini distancé!

16h10 – 
Crevaison de Küng!!

16h09 – 52km
Jelle Wallays est parti seul en chasse d’Andersen sur le chemin empierré.

16h09 – 
Oliver Naesen est distancé, il était mal placé!

16h08 – 
Van Poppel est directement distancé.

16h07 – 
Van Poppel est directement repris! Le vent est terrible sur le premier chemin de terre…

16h07 – 53km
Les Groupama sont en nombre à l’avant, il y a des coureurs distancés.

16h06 – 
Groupama-FDJ durcit l’allure en tête de peloton.

16h06 – 
Andersen seul en tête dans le premier chemin de vigne!

16h06 – 
Lorrenzo Manzin distancé du premier peloton.

16h05 – 
Van Poppel est directement lâché par Andersen ! Le tenant du titre est seul en tête, avec une minute d’avance.

16h04 – 
C’est d’abord le pied de la première des sept ascensions répertoriées sur le parcours.

16h03 – 54km
Une minute d’écart à moins de 3 kilomètres du premier chemin de vignes.

16h01 – 56km
Le Vital Concept-B&B Hotels est aussi bien placé.

16h – 
Katusha-Alpecin et Groupama-FDJ emmènent le premier peloton.

15h59 – 
Maintenant que l’écart est fait, Andersen accepte de donner des relais en tête.

15h58 – 59km
55″ pour Andersen et Van Poppel. Le premier chemin de vigne approche…

15h56 – 
Le duo de tête compte 50″ d’avance sur les 70 coureurs en poursuite.

15h55 – 60km
Une vingtaine d’hommes rejoignent le premier peloton!! Ce dernier a trop temporisé après l’attaque d’Andersen, tout est à refaire.

15h54 – 
Le deuxième peloton se rapproche du premier! On laisse filer le duo de tête.

15h53 – 
44,3 kilomètres couverts en quatrième heure! La moyenne augmente à 37,9km/h.

15h52 – 
Kragh Andersen ne relaye plus Van Poppel!

15h51 – 64km
Et maintenant 40″ pour le duo…

15h48 – 
Boy van Poppel et Soren Kragh Andersen comptent maintenant 30″ d’avance!

15h47 – 
Venturini est de retour au sein du premier groupe après sa crevaison.

15h46 – 
Et maintenant 20″ d’avance pour le duo de tête.

15h44 – 
C’est Boy van Poppel qui a rejoint Andersen en tête ! Le duo a pris 10″ d’avance.

15h44 – 69km
Problème pour Clément Venturini dans le premier groupe.

15h43 – 
Un deuxième coureur rejoint le tenant du titre…

15h42 – 70km
Soren Kragh Andersen attaque le groupe de tête!! Il est seul en tête, mais semble attendre du soutien.

15h41 – 
Ramunas Navardauskas est distancé du premier groupe!

15h40 – 71km
Toujours 1’30”, l’entente est bonne dans le premier groupe.

15h38 – 
En tête, Oliver Naesen se porte à hauteur de sa voiture pour la deuxième fois en quelques kilomètres.

15h37 – 
Et maintenant 1’35”!

15h36 – 74km
Il y a désormais 1’30” d’écart. Il semble maintenant certain que le futur vainqueur se trouve dans le premier groupe!

15h35 – 
Asbjorn Kragh Andersen, le frère du tenant du titre, était à l’avant mais vient d’être repris par le deuxième peloton.

15h33 – 
L’écart est maintenu à 1’20”.

15h29 – 80km
Des coureurs de Groupama-FDJ, Arkéa-Samsic et Lotto Soudal se relaient en tête du premier peloton. 1’20”.

15h27 – 
Piégée, l’équipe Rally-UHC emmène le deuxième peloton en mode chrono par équipes, mais l’écart augmente inlassablement : 1’15”.

15h25 – 
On aperçoit Evaldas Siskevicius et Jelle Wallays dans le premier peloton. L’écart grimpe à 1’10”.

15h25 – 
Le chrono indique 1’05” ! La cause semble entendue pour les nombreux coureurs piégés.

15h22 – 
Le deuxième peloton accuse maintenant une minute de retard!

15h20 – 87km
Toujours 55″ d’écart!

15h18 – 
Anthony Turgis est aussi présent dans le premier peloton.

15h16 – 
L’écart grandit encore!! 55″ au km128.

15h15 – 
Le peloton des battus recule à 50″ du premier…

15h14 – 
Jonction entre les deux pelotons de chasse. Toujours 45″ de retard.

15h13 – 
Pour rappel, nous avons aperçu Démare, Küng, Naesen, Venturini, Kragh Andersen, Coquard ou encore Terpstra dans le premier peloton.

15h12 – 
Le troisième peloton va rejoindre le deuxième qui pointe à 45″ du premier!

15h08 – 94km
Le break est fait pour le premier groupe!! Le deuxième est à 40″, le troisième à 55″!

15h07 – 
Oliver Naesen et Clément Venturini sont aussi dans le premier groupe. L’interview au départ du coureur belge est disponible ici.

15h06 – 
Le tenant du titre Soren Kragh Andersen est bien présent dans le premier groupe. 35″ de retard pour les premiers poursuivants! La course n’a pas attendu les secteurs empierrés cette année.

15h04 – 
Le premier groupe de chasse perd encore du terrain! 30″.

15h02 – 
Le premier groupe compte maintenant 25″ sur le premier groupe lancé à sa poursuite! Un troisième groupe avec Cavendish pointe à 45″.

15h – 
Ils sont une trentaine dans le premier groupe avec notamment Démare, Küng, Coquard et Terpstra. 15″ d’avance pour eux sur un petit groupe, 25″ sur un deuxième, 30″ sur un troisième…

15h – 
Il y a des groupes de coureurs partout! Ils ne seront pas nombreux à l’entrée du premier chemin de vignes!

14h59 – 
On reconnaît Arnaud Démare dans le premier groupe. Sa réaction au départ est disponible ici.

14h58 – 
Tony Gallopin est aussi distancé! Ca roule très fort et le premier peloton explose en trois groupes!!!

14h56 – 
Mark Cavendish et Jens Debusschere lâchent prise dans le premier peloton!

14h54 – 
Il y a des coureurs partout… Le deuxième peloton recule à 25″ du premier, la course explose!

14h53 – 
36,1 kilomètres couverts en troisième heure, soit une moyenne de 35,8km/h depuis le départ.

14h52 – 
Sunweb, Lotto Soudal, Total Direct Energie et Delko Marseille Provence emmènent le premier peloton.

14h50 – 
Le deuxième peloton est à 15″, le troisième à 25″.

14h48 – 
L’échappée est reprise par le premier peloton! Le deuxième suit avec 15″ de retard.

14h47 – 
Il y a en fait trois pelotons après la cassure, tous évolue à vive allure!

14h46 – 
L’échappée est sur le point d’être avalée!

14h45 – 
Le premier peloton se rapproche à 30″ des hommes de tête!!

14h44 – 
Ils sont une cinquantaine dans le premier peloton.

14h44 – 
L’accélération du peloton occasionne une cassure, la première partie se rapproche à 45″ de l’échappée!

14h43 – 
Des coureurs de Gazprom, Euskadi, Lotto Soudal et Sunweb sont allés au sol…

14h43 – 
Encore une chute alors que le peloton accélère et se rapproche à 1’05”.

14h40 – 
Kris Boeckmans quitte aussi la course.

14h40 – 
Rory Sutherland abandonne à son tour ! Saison terminée pour lui après son périple de Lombardie jusqu’à Chartres…

14h39 – 
Le peloton arrive dans la zone de ravitaillement avec seulement 1’45” de retard sur la tête de course!

14h38 – 
Abandon de Mikel Aristi après sa chute!

14h37 – 
C’est maintenant le Vital Concept-B&B Hotels qui prend les commandes du peloton. La réaction de Bryan Coquard au départ est disponible ici.

14h36 – 
Si le vent est bien présent, les coureurs bénéficient d’une belle température pour un mois d’octobre! 25 degrés au thermomètre. Le ciel se couvre néanmoins.

14h34 – 
L’échappée arrive dans la zone de ravitaillement, à Vendôme. Brice Feillu, qui dispute là sa dernière course, a habité dans cette localité. Il nous a accordé un entretien au départ (lire ici).

14h33 – 
2’30” désormais.

14h30 – 
C’est Mikel Aristi qui est tombé tout à l’heure pour Euskadi Murias : il est de retour au sein du peloton.

14h28 – 
2’55” à la dernière mesure.

14h26 – 
Delko Marseille Provence évolue maintenant en tête de peloton.

14h24 – 
Les coureurs impliqués dans la chute sont remontés sur le vélo.

14h23 – 
2’45” alors qu’une chute est signalée au peloton : un coureur d’Euskadi-Murias est allé à sol. Rory Sutherland est également tombé..

14h20 – 
Nouvelle réduction de l’écart à 2’30”.

14h17 – 
2’45” pour l’échappée à 12km de la zone de ravitaillement.

14h16 – 
Rory Sutherland est le seul coureur au départ de Paris-Tours à avoir bouclé le Tour de Lombardie la veille. Il était tout sourire ce matin lorsque nous l’avons rencontré, malgré son long périple (lire ici).

14h15 – 
2’50” entre les sept coureurs de tête et le peloton.

14h12 – 
Et maintenant 2’45”. C’est toujours la Groupama-FDJ qui emmène le peloton.

14h11 – 
L’écart passe sous les trois minutes : 2’50” désormais.

14h07  – 
Le peloton se rapproche à trois minutes de Kenny Molly, Mathijs Paasschens (Wallonie-Bruxelles) Tony Hurel (St Michel-Auber 93), Tom Dernies, Samuel Leroux (Natura4Ever-Roubaix Lille Métropole), Adam de Vos (Rally-UHC) et Andreas Stokbro (Riwal Readynez).

14h02 – 136km
3’20” au pointage du km81.

13h56 – 
Toujours 3’40”.

13h52 – 
La tête de course a couvert 34,7 kilomètres en deuxième heure, soit une moyenne de 35,6km/h.

13h50 – 
3’40” au pointage du km72.

13h47 – 
L’écart diminue à 3’35” au dernier pointage.

13h45 – 
Thibault Guernalec abandonne. Il avait pris la première échappée du jour avant d’être repris par le peloton.

13h42 – 
Le chrono indique maintenant 3’50” d’avance pour les sept coureurs échappés.

13h38 – 
Toujours 3’45” au km65.

13h33 – 
La tendance à la hausse se confirme. Il y a maintenant 3’45” de différence entre les deux entités de course.

13h27 – 
L’écart repart finalement à la hausse : 3’25”.

13h26 – 
Et maintenant 3’15”.

13h23 – 
L’écart est stabilisé, cela oscille autour de 3’10”.

13h20 – 
3’05”, Groupama-FDJ dicte l’allure en tête de peloton.

13h18 – 166km
3’10” d’écart au km51.

13h14 – 
3’15”.

13h13 – 
Le peloton a placé un gros coup d’accélérateur : 3’20”.

13h12 – 
De nombreuses interviews au départ sont disponibles sur notre chaîne YouTube. Ici celle de l’organisateur François Lemarchand.

13h09 – 
L’écart diminue à 3’45”.

13h03 – 
4’10” pour les sept coureurs de tête.

13h01 – 
Groupama-FDJ s’annonce en tête de peloton, l’écart continue de grandir : 3’50”.

12h59 – 
Il y a maintenant 3’15”.
A l’arrière, Fabien Grellier est à la voiture médicale.

12h57 – 
2’50” au km42, l’échappée fait enfin le break!

12h55 – 178km
2’30” au km39.

12h54 – 
Le tenant du titre Soren Kragh Andersen (Sunweb) se porte à hauteur de sa voiture.

12h53 – 
L’écart augmente : 1’35” d’avance pour les sept fuyards.

12h52 – 
Composition du groupe de tête: Kenny Molly, Mathijs Paasschens (Wallony-Bruxelles) Tony Hurel (St Michel-Auber 93), Tom Dernies, Samuel Leroux (Natura4Ever-Roubaix Lille Métropole), Adam de Vos (Rally-UHC) et Andreas Stokbro (Riwal Readynez)

12h51 – 
Sept hommes en tête ! Paasschens vient garnir l’échappée.

12h50 – 
36,5 kilomètres ont été parcourus en première heure face au fort vent de face.

12h50 – 
Le peloton à 1’05” des six échappés. Paasschens se rapproche…

12h49 – 
Paasschens revient à 15″ !

12h48 – 
Paasschens est intercalé à 30″. Le peloton à seulement 1′.

12h48 – 
Kenny Molly, Tony Hurel, Tom Dernies et Samuel Leroux rejoignent Adam de Vos et Andreas Stokbro. Six hommes en tête!

12h47 – 
Le duo de tête attend les quatre chasseurs. Jonction imminente.

12h47 – 
Mathijs Paasschens attaque le peloton à son tour !!

12h46 – 181km
Plus que 35″ de retard pour le quatuor de chasse. Le peloton à 1’10”.

12h45 – 
Les chasseurs se rapprochent à 55″, le peloton à 1’15” !

12h45 – 
Groupe de chasse : Kenny Molly, Tony Hurel, Tom Dernies et Samuel Leroux.

12h44 – 
Duo de tête
+1’15” 4 coureurs
+1’30” peloton

12h43 – 
Le peloton semblait laisser filer… Mais se réveille! Un quatuor de contre s’est formé!

12h40 – 
Dowsett est repris par le peloton. L’écart monte à 1’30”.

12h38 – 
Le peloton laisse filer les deux hommes restants en tête : 1’20”.

12h38 – 
Alex Dowsett s’est relevé en tête!! Plus que deux hommes dans l’échappée : Andreas Stokbro et Adam De Vos.

12h37 – 
Il y a maintenant une minute d’écart entre la tête de course et le peloton!

12h36 – 
Le trio de tête compte maintenant 35″ d’avance.

12h35 – 
Le panneau indiquant le km30 a été balayé par le vent!

12h34 – 
Damien Gaudin effectue son retour au sein du peloton. Il était tombé en début d’épreuve.

12h34 – 189km
L’écart repart finalement à la hausse! 20″.

12h33 – 
10″ d’avance pour le trio de tête… Les coureurs distancés ont réussi à recoller au peloton!

12h32 – 190km
Impliqué dans la chute, Piet Allegaert abandonne.

12h31 – 
Le peloton est à 8″ de la tête et va reprendre les fuyards! L’allure est très soutenue depuis le départ…

12h30 – 
Plus que 12″ d’avance pour Dowsett, Stokbro et De Vos…

12h30 – 
Nouvelle chute au sein du peloton. Total Direct Energie, Arkéa-Samsic, Roubaix Lille Metropole et Sport Vlaanderen-Baloise ont des coureurs impliqués.

12h29 – 
Plus que 15″ d’avance pour les trois fuyards!!
Tony Gallopin figure dans le groupe des distancés.

12h29 – 
Une grappe de quinze coureurs est distancée du peloton.

12h28 – 
Rodriguez est repris par le peloton! Toujours trois hommes en tête, l’écart se réduit!

12h28 – 
Damien Gaudin est le coureur de Total Direct Energie qui est tombé, il est distancé…

12h27 – 
Le peloton roule toujours à vive allure et se scinde face au vent de trois quart face!

12h26 – 
Le coureur d’Euskadi-Murias est à 15″ de la tête, le peloton à 45″.

12h25 – 
Sergio Rodriguez est parti seul en poursuite.

12h24 – 
Plus que 30″ pour Dowsett, Stokbro et De Vos!

12h23 – 
Sunweb emmène le peloton qui reprend Morne van Niekerk ! Le trio de tête ne compte plus que 35″ d’avance…

12h23 – 
Les coureurs tournent à droite : le vent arrive maintenant de côté, attention aux cassures!

12h22 – 
Il s’agit de Morne van Niekerk! Il pointe à 33″ du trio de tête, le peloton à 45″.

12h21 – 
Un coureur de St Michel-Auber93 se lance seul en poursuite.

12h21 – 
Les deux coureurs impliqués repartent semble-t-il sans encombre.

12h20 – 
Adam Blythe est tombé, un coureur de Total Direct Energie est également au sol.

12h19 – 
Baisse de l’écart ! Le peloton revient à 40″…

12h18 – 198km
Et maintenant 50″ d’avance pour le trio!

12h16 – 
Dowsett, Stokbro, De Vos comptent maintenant 25″ d’avance.

12h15 – 200km
Le peloton semble enfin ralentir!

12h14 – 
Alex Dowsett (Katusha-Alpecin), Andreas Stokbro (Riwal-Readynez) et Adam De Vos (Rally-UHC) sont les trois hommes de tête. Il y a toujours 10″ d’écart alors que les chasseurs sont repris.

12h13 – 
Il y a toujours trois hommes de tête, suivis par un groupe de chasse et le peloton. Les écarts sont minces.

12h12 – 202km
Un groupe de poursuivants sort du peloton pour rejoindre la tête…

12h10 – 
Le trio écrase les pédales pour creuser l’écart, mais il n’y a que 10″ !

12h08 – 204km
Le peloton ne laisse pas faire!

12h07 – 
Trois coureurs essayent de se dégager…

12h06 – 
Les tentatives d’échappée se heurtent pour l’instant au vent de face, qui est bien présent!

12h04 – 207km
Le peloton est toujours groupé après dix kilomètres.

12h01 – 
Le peloton reprend tout le monde!

12h01 – 209km
Plus que cinq secondes… des coureurs viennent rejoindre la tête.

12h – 
Seulement 10″ d’avance pour l’échappée!

11h59 – 
Groupe de tête : Lars Bak, Thibault Guernalec, Mathias Norsgaard, Pier-André Coté, Yoann Paillot et Samuel Leroux.

11h57 – 
Ils sont maintenant six en tête!

11h56 – 212km
Quatre coureurs se dégagent au km5 !

11h54 – 
Plusieurs coureurs participent à leur dernière course pro aujourd’hui : Roy Curvers, Alexandre Pichot et Lars Bak ont accroché leur dernier dossard ce matin.

11h53 – 214km
Le peloton reste groupé au km3.

11h52 – 
Les premières attaques fusent sur une route exposée au vent.

11h51 – 
Nicolas Dalla Valle a abandonné durant l’itinéraire défilé!

11h50 – 217km à parcourir
151 coureurs composent le peloton. Jens Keukeleire, Cyril Lemoine, Adrien Garel et Julien Antomarchi sont non partants.

11h49 – Départ réel
C’est parti pour 217 kilomètres en direction de Tours!

11h49 – 
Le peloton passe le km0, mais le départ réel n’est pas donné…

11h47 – 
Le cortège approche du km0.

11h40 – 
Il y a 9,7 kilomètres neutralisés avant le départ réel.

11h30 – Départ fictif
Les coureurs s’élancent dans l’itinéraire défilé.

10h55 – Avant course 
Bonjour et bienvenue à tous pour suivre Paris-Tours en notre compagnie! 217 kilomètres attendent les coureurs ce dimanche, avec un final nerveux mêlant chemins de vignes et courtes ascensions. D’ici au départ fictif prévu à 11h30, vous pouvez retrouver la présentation détaillée en cliquant ici.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.