(c) Sirotti

Arnaud Démare : « Les jambes ne répondaient pas »

C’est un jour sans qui tombe mal. Arnaud Démare avait pourtant minutieusement préparé Paris-Roubaix, l’un de ses grands objectifs de la saison, mais si la tête était bien là, les jambes n’étaient elles pas au rendez-vous. Mis en difficulté relativement tôt, alors qu’une bonne soixantaine de coureurs composaient encore le peloton, le champion de France n’a pas su exister dans cette édition 2018 de l’Enfer du Nord, après une belle sixième place l’an passé. Il n’a donc pu confirmer ses troisièmes places à Milan-Sanremo et Gand-Wevelgem par une prestation d’envergure sur la Reine des Classiques. Il lui faudra donc retenter sa chance, dès l’an prochain.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Marcel Sieberg ravi des changements opérés chez Bahrain-Merida : « Un vent nouveau »

L’expérimenté Marcel Sieberg voit d’un bon œil le renouvellement d’effectif chez Bahrain-Merida. A 37 ans, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.