© Sirotti

Tim Wellens : “Julian avait de meilleures jambes que moi”

Un seul homme a pu suivre Julian Alaphilippe (Quick Step) lorsque ce dernier a produit son attaque puissante sur la Côte de Charbonnières. Il s’agissait de Tim Wellens (Lotto – Soudal), le récent vainqueur du Tour d’Andalousie. Le coureur de Lotto – Soudal prouve qu’il est toujours en grande condition, comme l’avait déjà confirmé sa quatrième place le premier jour au sommet de la montée vers l’Observatoire de Meudon.

Julian avait de meilleures jambes que moi, résumait Wellens au Nieuwsblad. Je ne pouvais pas faire mieux que suivre et donc je ne pouvais pas prendre de relai immédiatement car j’étais déjà simplement content d’être là. Je pouvais encore moins attaquer. Si nous avions continué à cette allure, nous aurions pu rester en tête mais le rythme qu’il imprimait était irrégulier et c’est rentré derrière puis il y a eu des moments de flottement. Plus tard, quand un plus gros groupe est revenu, la situation était similaire, ça se regardait beaucoup alors trois coureurs ont pu prendre les devants malgré la présence de plusieurs unités chez AG2R et Bora dans le groupe” .

Demain ce sera le chrono, long de 18,4 kilomètres. Si vous avez suivi avec VeloPro.fr le Tour d’Andalousie, vous vous souvenez peut-être que Wellens avait avoué un certain désamour naissant pour l’exercice individuel avant de finalement réaliser un beau contre-la-montre le dernier jour qui lui permettait de s’imposer définitivement.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.