(c) ASO

La leçon de panache de Marc Soler

C’est un grand jour pour Marc Soler. A 24 ans, il devient le premier espagnol à remporter la “Course au Soleil” depuis Alberto Contador en 2010. Et pour arriver à ses fins, on peut dire que Soler a suivi la manière de faire de son illustre compatriote en faisant preuve de panache et en attaquant de très loin. N’étant pas le plus dangereux au général, il a pu sortir dans la côte de Peille à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée, ce qui faisait parti du plan de la Movistar “La décision d’attaquer à été prise dès le matin dans le bus, après avoir parlé avec les directeurs sportifs et mes coéquipiers” raconte t-il. Accompagné de son compatriote David De la Cruz (Team Sky), les deux hommes ont rapidement creusé un bel écart sur le groupe des favoris, notamment grâce aux relais appuyés de Marc Soler.

Dans la dernière montée du col des Quatre Chemins, le coureur de la Movistar a un peu accusé le coup et on a cru un moment que la victoire finale allait lui échapper. Mais la chute de Gorka Izagirre dans la descente ainsi que l’énergie déployée par Soler, en prenant notamment l’intégralité des relais dans les derniers kilomètres, ont abouti à une heureuse issue pour le coureur catalan qui, grâce à sa troisième place de l’étape et aux bonifications prisent à l’arrivée, dépossède Simon Yates du maillot jaune et s’offre évidemment la plus grande victoire de sa carrière. “C’est un rêve devenu réalité, je n’aurais jamais imaginer remporter cette course” se réjouissait-il. “Mon adaptation au plus haut niveau est terminée. Je me sens désormais plus fort chaque année” analysait-il à l’arrivée à Nice.

Malgré ce succès de prestige, Marc Soler ne veut pas brûler les étapes. C’est notamment pour cela qu’il se rendra sur la Tour de Catalogne (19 -25 mars) avec pour objectif “d’aider Nairo Quintana et Alejandro Valverde à gagner tout en continuant ma progression“.

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.