(c) Sirotti

Greg Van Avermaet : « Une fin décevante à ma saison des Classiques »

Nouvelle déception pour Greg Van Avermaet. Le coureur belge de la CCC voulait s’offrir une dernière chance de briller au printemps en ajoutant Liège-Bastogne-Liège à son programme. Il s’est finalement classé 52e de la Doyenne ce dimanche, en tombant dans le final. Van Avermaet évoluait alors dans le deuxième groupe de poursuite après l’ultime difficulté.

« Nous étions en train de travailler dur pour revenir sur le groupe de tête. Tout le monde collaborait bien, malheureusement Michael Matthews est tombé juste devant moi et je n’ai rien pu faire pour l’éviter. Après ça, ma course était terminée, regrettait le champion olympique de Rio. J’ai eu peur que la chute ait des conséquences plus graves, mais après quelques minutes la douleur s’est estompée. »

Lire aussi > Philippe Gilbert : « Difficile d’être présent sur tous les terrains »

Van Avermaet peut désormais tirer un premier bilan de sa saison des Classiques. Si tout avait bien commencé avec sa deuxième place sur l’Omloop Het Nieuwsblad et son top 10 sur les Strade Bianche, la suite s’est avérée décevante. Le belge de 34 ans n’est monté qu’une fois sur le podium, lors de l’E3 BinckBank Classic, avant de se classer 20e de Gand-Wevelgem, 10e du Tour des Flandres, 12e de Paris-Roubaix et 14e de l’Amstel. « Bien sûr, c’est une fin décevante à ma saison des Classiques, réagissait-il, évoquant sa performance liégeoise. J’attendais mieux de cette course et j’étais content de mes sensations. Nous n’obtenons pas le résultat que, je pense, l’équipe méritait. Les gars ont fait un travail remarquable pour me placer à l’avant avec De Marchi lors de chaque difficulté. Nous avons pu suivre toutes les attaques… Je pense qu’il y a du positif à ressortir de cette course. C’est juste dommage que je sois tombé dans le final. »

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Paris-Nice : Le chrono en direct commenté

Après trois jours de course sans répit sur le plat, la 78e édition de Paris-Nice …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.