(c) Mitchelton-Scott

Adam Yates s’est mis en jambes avant l’étape Arrate, « celle qui [lui] convient le plus »

Malheureux lors de la première étape en ligne du Tour du Pays Basque, conclue avec une grosse minute de retard sur le peloton principal en raison d’une crevaison dans un secteur empierré, Adam Yates est désormais engagé dans une remontée au classement général. Il l’avait initié dès mercredi en échappant à la chute massive de la troisième étape (7e à l’arrivée) et il l’a poursuivi hier, dans une quatrième étape marquée par le froid et la pluie, mais aussi par son attaque dans la dernière bosse du jour. D’abord capable de prendre quelques mètres, le jeune Britannique a finalement été repris par Maximilian Schachmann (Bora-hansgrohe), Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et Jakob Fuglsang (Astana) qui l’ont d’ailleurs devancé sur la ligne d’arrivée. Toutefois, grâce à son action du jour, le grimpeur-puncheur de la Mitchelton-Scott est remonté à la treizième place du général, à 1’52 du leader Schachmann, mais à seulement une minute du podium.

“Nous avons eu des conditions météorologiques épouvantables toute la journée, mais nous avons encore une fois fait une bonne course, résumait le deuxième de Tirreno-Adriatico et du tour de Catalogne. Tsgabu [Grmay] a réussi à se glisser dans l’échappée, mais Bora n’a malheureusement pas voulu lui laisser le moindre espoir. Dans des jours comme celui-ci, la plupart des gars sont contents d’arriver sain et sauf à l’arrivée, mais nous n’avons déjà plus beaucoup d’occasions devant nous. Nous avons donc décidé de prendre les choses en main dans le final et de tenter un coup même si l’étape ne nous convenait pas vraiment. Au final, il y avait encore quelques mecs rapides avec moi et je n’avais pas vraiment les jambes dans le sprint parce que ce fut une journée difficile et quand il fait froid comme aujourd’hui, on se sent parfois bloqué et ne peut pas pousser comme on l’aimerait”. 

Adam Yates a toutefois montré les muscles et prouvé qu’il était une nouvelle fois parmi les plus costauds de la course. Les deux dernières étapes, à commencer par celle du jour à Arrate, devraient lui offrir un nouveau terrain d’expression : “L’étape de vendredi est probablement celle qui me convient le plus de toute la semaine, alors j’espère que je pourrai avoir de bonnes jambes et que le temps sera un peu meilleur qu’aujourd’hui (hier).”

Autres infos qui pourraient vous intéresser

Mercato : Louis Vervaeke du côté de Corendon-Circus ?

Selon le média néerlandais Wielerflits (lire ici), l’ancienne promesse du cyclisme belge, Louis Vervaeke devrait rebondir au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.